Le danger israélien

Le danger israélien c’est la difficulté à ce que les politiques s’entendent pour diriger le pays.

Nous venons de passer une semaine éprouvante, surtout pour les personnes qui vivent dans le Sud, près de Gaza.

J’habite Netanya, a 20 km au Nord de Tel-Aviv.

Le Sud, la frontière avec Gaza est à 50 km de chez moi. Le Sud c’est à côté.

Le Nord, la frontière avec le Liban, c’est a 100 km. Le Nord ce n’est pas loin.

L’Est, la distance avec le mur de sécurité, que certains voudraient donner au Hamas, est à 17 km., c’est équivalent au diamètre de la ville de Paris.

A toutes ces frontières, il n’y a que des individus qui ne pensent qu’a nous éliminer.

Le danger israélien pourrait être ce danger.

Le danger israélien est aussi à l’intérieur.

A deux jours de la remise du gouvernement de Gantz, les positions sont restées les mêmes.

Le peuple israélien dans sa très grande majorité veut une union nationale qui devrait être naturelle car la politique générale des deux leaders est très proche.

La différence fondamentale c’est que Bibi sait ce qui est faisable mais que Gantz pense savoir mieux que lui.

On a vu , a la lueur de l’Opération “Ceinture Noire” que Gantz n’a pas critiqué Bibi, il l’a même soutenu.

Le sujet principal de ces élections c’est

  • Bibi veut rester à sa place
  • Gantz veut prendre la place de Bibi

Bibi n’a pas réussi à convaincre Gantz de s’allier avec lui pour former un gouvernement d’union.

Et aujourd’hui Gantz reproche à Bibi d’être aussi intransigeant que lui.

Liberman, qui à l’origine de ces élections , car il a quitté la majorité avec Bibi pour que le gouvernement ne soit plus majoritaire est dans une mauvaise position.

  • Soit il se rallie a un gouvernement minoritaire qui sera voué à l’échec.
  • Soit il retourne avec Bibi, ce qui serait un échec pour lui, car 2 élections pour rien
  • Soit il provoque une 3ème élection, une idée qu’il dit combattre depuis le premier jour

Les 3 leaders sont perdants

Le danger israélien du système électoral

Comme beaucoup de français bercé par un système différent, j’ai longtemps pensé que les israéliens devaient évoluer, surtout avec le blocage des élections aujourd’hui.

Mais en réfléchissant autrement, et surtout en comparant les politiques française et israélienne, je pense que le système israélien est bien meilleur.

Nul système n’est parfait.

En France, avec un président n’ayant que 20% des voix au premier tour, a élu Emmanuel Macron.

La majorité des français n’adhérait pas à sa politique et les résultats sont visible.

La population est dans la rue. Les gilets jaunes manifestent depuis 1 an sans trouver de solution.

La société est de plus en plus divisée et les extrêmes  de plus en plus populaires.

En Israël, les problèmes se débattent à la Knesset et la rue est très calme.

Le cout des multiples élections est bien moins cher qu’un blocage de l’économie et surtout le peuple est plus serein.

Une fois le différent Gantz/Bibi résolue, Israel sera encore plus forte.