Les gilets jaunes défilent dans tout le pays contre Macron

Le déclencheur de cette révolte populaire est la politique de Macron, qui a une vision de l’économie utopique et un projet économique encore plus irréel.

La France a un passé économique suffisamment riche pour se servir de son Histoire pour comprendre et éviter de refaire des erreurs.

Macron n’a pas trouvé mieux dans l’Histoire de France de glorifier Pétain, militaire condamné a mort par la république et gracié par le Général de Gaulle.

Dans son dernier discours, le Président Macron à continué à justifier son programme,il est contrarié par des français qui refusent de travailler,  par les retraités qui doivent se sacrifier et il  continue à racketter la classe moyenne de la société française.

Le non sens de cette politique est caractérisé par la politique économique qui oblige des cultivateur a travailler à perte.

L’exemple du prix du lait dont le prix d’achat est fixé par les grande surfaces et qui oblige les producteurs laitiers a vendre leur production a un prix inférieur à leur cout de revient.

Un peu d’Histoire récente.

Les fameuses 30 glorieuses, ou l’après guerre.

La France était a reconstruire et toute la société s’est retroussée les manches et la classe moyenne était à son apogée.

La libre entreprise était mise a l’honneur et beaucoup de petites sociétés ont été créées et encouragées par les gouvernements de l’époque.

Les français se sont enrichis et la France avec. L’économie n’a jamais été aussi florissante, la classe moyenne n’a jamais été aussi riche.

A partir de cet époque, l’état a commencer a vouloir réguler cette économie en voulant taxer au maximum cet économie.

Conclusion : plus la classe moyenne d’appauvri plus l’économie est déficiente.

Un peu d’Histoire ancienne.

Au moyen-age, il y avait 2 castes en France, les seigneurs et les serfs.

Les nobles festoyaient et guerroyaient et les serfs étaient corvéables à merci et devaient nourrir leur seigneur.

Des que des juifs s’installaient dans une région, le commerce florissant et les seigneurs étaient riches.

Les juifs étaient la classe moyenne de l’époque, celle qui faisait marcher l’économie de la région.

Une fois que les seigneurs se croyaient riches, ils spoliaient les juifs et l’économie disparaissaient.

Seuls les papes l’avaient compris et protégeaient leurs juifs.

Ce que Macron ne veut pas comprendre

Les grosses sociétés qu’il protège ne sont pas celles qui créent le plus d’emplois et leurs bénéfices ne font pas vivre l’économie locale.

Par contre les petites sociétés, propriété de la classe moyenne, sont celles qui créent le plus d’emplois.

La solution simpliste serait de favoriser la petite entreprise au dépends de la grande entreprise.

Mais monseigneur ne pense qu’a festoyer et guerroyer au dépends de travailleurs de plus en plus pauvre qu’il considère comme les serfs du moyen-age.

Mais à l’ENA on vénère plus Pétain que la classe moyenne, roturière.

Les gilets jaunes sont les prémices d’une révolte plus populaire, plus populiste.