Primaires du Likoud

Primaires du Likoud

Les Primaires du Likoud viennent de se dérouler et j’ai participé à cette journée pour essayer de comprendre le système.

C’est ma deuxième primaire et je vais pouvoir analyser et comparer.

J’étais dans le stand de Eli Dalal, soutenu par l’adjoint au maire francophone de Netanya, Liora Levy.

Tous les stands étaient gérés par des ténors du Likoud, que j’avais déjà côtoyés et j’avais une préférence pour les deux nouveaux, Dany Danon, ancien représentant d’Israël à L’ONU, et Boaz Bismuth, ancien rédacteur en chef d’Israel Hayom et intervenant sur I24.

Les français aux primaires du Likoud.

Beaucoup plus de francophones étaient candidats sur les listes du Likoud  qu’aux précédentes primaires.

Boaz Bismuth, le plus connu de tous, qui est un ancien journaliste politique.

Dan Illouz, est un ancien conseiller municipal à la mairie de Jérusalem.

Ces deux francophones seront bientôt des Haver Knesset, la voix des francophones au gouvernement.

Fernand Cohen-Tannoudji, qui s’est présenté sur la liste des olim, que j’ai soutenu mais qui n’a pas obtenu suffisamment de voix.

Laly Derai, journaliste chez Aroutz 14, qui est impliqué dans la vie dans les territoires de Judée-Samarie.

Qui seront j’en suis sur présents et élus aux prochaines primaires.

Comment et pour qui ont voté les électeurs.

Les votants devaient designer deux listes, une avec les haverim regionaux et une avec 12 cases à cocher pour designer les haverim nationaux.

La première chose qui m’a choqué c’est que les listes étaient déjà pré-cochées, les électeurs n’avaient pas le choix de désigner leur propre liste.

Le système électoral est différent du système que nous connaissons. La coalition entre partis est la base de notre système israélien.

Des accords sont conclus par chaque ténor pour avoir une liste suffisamment puissante pour lui permettre d’avoir une place dans les premières positions.

Dans le cas du Likoud, ces accords ont pour but de lui permettre d’être le plus haut placé dans les 30 sièges qui devraient être attribués au parti de Bibi.

De fait toutes les discussions ont été faites en amont et les électeurs ne font que confirmer leur tête de liste et d’approuver leur choix des 12 noms.

Par contre dans les urnes, les électeurs trouvent des bulletins vierges qu’ils peuvent remplir à leur convenance si les listes préétablies ne leurs conviennent pas.

Ce sont les règles des primaires du Likoud.

Large victoire de la démocratie au Likoud.

Benjamin Netanyahou, suivi dans la liste de Yariv Levin, Eli Cohen, Yoav Galant, Dudi Amsalem, Amir Ohana, Yoav Kish, Nir Barka, Miri Regev, Avi Dichter , Miki Zohar, Israël Katz, Shlomo Karhi, Danny Danon

Trouvez une réponse à toutes vos questions pour la réussite de votre Alyah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.