masha amini

Masha Amini : la chute des mollahs?

Masha Amini a été arrêtée et battue à mort, il y a quelques jours, par la police des mœurs, pour « port inapproprié du voile ».

Devant l’aboutissement dramatique de cette situation, morte pour avoir laissé quelques cheveux dépasser de son voile, le Monde entier s’est enfin indigné.

D’autres personnes meurent tous les jours dans des manifestations de révolte du peuple iranien.

Il y a 3 jours, une autre jeune femme de 22 ans est morte, Hadis Najali, tuée par six balles dans le visage, le cou et la poitrine.

Les mollahs obligent les femmes à porter des tenues vestimentaires strictes, uniformes, toutes de noires vêtues de la tête aux pieds. La féminité à l’iranienne.

Masha Amini fait plier l’Iran.

Avec la mort de Masha Amini, l’Iran est enfin montré du doigt par la communauté mondiale.

Partout, dans toutes les capitales, des associations manifestent contre la répression en Iran.

Masha Amini est devenue un symbole, le porte drapeau de la révolution iranienne.

Mais pourquoi a-t-il fallut attendre l’assassinat de Masha Amini pour réagir contre l’Iran.

Le président iranien Ebrahim Raïssi a appelé les forces de l’ordre à agir « fermement contre ceux qui portent atteinte à la sécurité et à la paix du pays et du peuple« . 

Le chantage de l’Iran.

L’Iran se moque du Monde, avec ses pourparlers sans fin, pour pouvoir continuer à enrichir son uranium et avoir sa première bombe atomique.

Cette bombe est destinée à tuer des millions de personnes, et des israéliens en premier.

Tuer des millions de Juifs, pas de problèmes majeur pour le monde antisémite.

Mais les pays islamiques sunnites savent très bien qu’ils seront les suivants.

Là encore, tuer quelques millions d’arabes ne dérange pas les dirigeants européens.

La France a le complexe de Vichy.

Le président français Emmanuel Macron a serré la main tachée de sang de son homologue iranien Ebrahim Raïssi, après la mort de Masha Amini.

La discussion était principalement axée sur le dossier du nucléaire.

La question des droits des femmes n’aurait été que succinctement abordée par le président français, malgré l »assassinat de Masha Amini.

Le président français, Emmanuel Macron,  s’est prostitué devant un mollah iranien, comme Valérie Giscard d’Estaing l’avait fait avant devant Khomeini. » Tradition oblige ».

Que faire aujourd’hui?

Les états sont liés par des intérêts économiques et se plient aux diktats de l’Iran.

Le peuple iranien s’est soulevé contre la dictature des ayatollahs.

Les peuples du monde libre doivent les soutenir en relayant et partageant toutes les informations du peuple iranien.

Nous devons tous nous mobiliser pour aider les iraniens à changer de régime.

Il ne faut pas que Masha Amini soit morte pour rien.

Trouvez une réponse à toutes vos questions pour la réussite de votre Alyah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.