PSG en Israel

PSG en Israel.

Le PSG en Israel pour le Trophée des Champions Français.

Pour la deuxième année consécutive, le Trophée des Champions s’est déroulé en Israel, au Stade Bloomfield de Tel-Aviv.

La vision d’Israël dans le monde.

Il ne faut pas se leurrer, l’image d’Israël dans le monde est plutôt négative.

La perception d’Israël se fait au travers d’images de guerre, de conflit avec les palestiniens et d’antisémitisme en général.

Ce match a été vu par 400 millions de téléspectateurs à travers le monde.

Pour une fois, seule l’image du sport, du plaisir, de la joie de voir les plus grandes stars du football sur leur écran a compté.

La victoire du PSG par 4-0 contre Nantes a pu avoir lieu grâce aux buts de Messi, Neymar et Sergio Ramos, trois des plus grands joueurs d’aujourd’hui.

Dans tous les journaux, papier ou télévisés, les noms de Tel-Aviv et Israel ont été associés au Plaisir, à la Joie et à la Paix.

L’image d’Israël a été valorisée par cet événement sportif et tout le mérite revient au philanthrope israélo-canadien Sylvan Adams, que je voudrais honorer par mon texte.

Israel, pays d’apartheid.

En France, plusieurs associations comme le BDS, Association France Palestine Solidarité ont essayé de ne pas faire jouer ce match en Israel.

Des joueurs ont reçu des menaces pour ne pas se rendre en Israel.

Des pays comme le Pakistan ont sur leur passeport la mention « valable dans tous les pays sauf Israel »

A l’entrée des villes arabes de Judée-Samarie, il est très fréquent de voir des panneaux « Interdit aux juifs ».

Le Mont du Temple à Jérusalem interdit aux juifs.

Oui, il existe bien un apartheid en Israel, mais pas comme beaucoup l’entendent, c’est même l’inverse, ce sont les arabes qui refusent de se mêler aux israéliens et non l’inverse.

Israel, pays ouvert à tous.

Tous ceux qui ont visité Israel se sont rendu compte que la réalité d’Israël est complètement différente de ce que les médias véhiculent.

Une manifestation laïque comme la Gay-Pride a fait venir en Israel beaucoup de non juifs, qui vont en retour transmettre une image positive du pays.

D’autres manifestations sportives comme les Maccabiades ou le départ du Giro italien en Israel ont été vu par près d’un milliard de téléspectateurs.

Les tours opérateurs chrétiens qui font des pèlerinages dans tout Israel, de Tibériade à Jérusalem, en passant par Bethléem, Nazareth ou Qaser el Yahoud, près de la Mer Morte, tous les lieux saints du christianisme.

Pourtant, pratiquement aucun musulman ne vient pèleriner à Jérusalem, qui est devenue depuis peu la troisième ville sainte de l’Islam.

Par contre, tous les juifs et souvent des non-juifs, viennent pèleriner au Kotel, seul lieu saint du Judaïsme.

Je suis fier d’être Juif, je suis fier d’être israélien car je suis ouvert à tous

Trouvez une réponse à toutes vos questions pour la réussite de votre Alyah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.