La Gauche israélienne

La Gauche israélienne s’identifie aux Gauche de tous les pays dans leur antisionisme de base.

Israël et la Gauche

Les premiers à immigrer en Israël furent les russes, issus du communisme de l’Union Soviétique.

Ces juifs, socialistes de conviction, sont venus en Palestine pour cultiver la Terre d’Israël et la faire refleurir.

A sa création, le 14 mai 198, après la fin de la guerre mondiale, le socialisme était la “nouvelle religion” qui prônait l’amour des peuples après des années de haine.

Ils importèrent le Kolkhoze (Un kolkhoze était une coopérative agricole en Union soviétique, où les terres, les outils, le bétail étaient mis en commun.)

Le Kibboutz israélien était né, créé par des idéologues juifs. Je précise Juif car la sincérité du Juif a fait que le Kibboutz existe et qu’il a évolué avec le monde.

Tandis que le Kolkhoze soviétique, instrumenté par la propagande socialiste n’existe plus.

La politique en Israël

A sa création, Israël était un pays socialiste. Tous les premiers dirigeant étaient socialistes Ben Gourion, Golda Mair, Levi Eshkol, Itshak Rabin.

C’est à partir de 1977 et Menachem Begin que la pas a basculé à Droite.

Après la guerre, le monde rêvait d’Amour, d’Egalité et de Solidarité et Israël, depuis sa renaissance était l’exemple mondial de ces valeurs humanitaires.

Mais depuis 1973 et la Guerre du Kippourou le Pétrole a été la nouvelle idole mondiale, L’idéal fraternel s’est écroulé et une nouvelle ère capitaliste a vue le jour.

Le socialiste mondial s’est écroulé avec la chute du Mur de Berlin en 1989.

Et le dernier empire socialiste, la Chine, n’a de socialiste que le nom, c’est aujourd’hui le champion du capitalisme

Que reste-t-il de la Gauche

Cette Gauche qui avait adoré Israël s’est mise à renier leur pays.

Prête à sacrifier sa sécurité au profit d’idéal noble, mais qui ne sont plus viable dans ce monde du chacun pour soi.

Et l’islam dans toutes ses formes en est l’exemple type.

Il n’y a qu’une religion : l’islam et le devoir de chaque musulman est d’islamiser le monde.

Et la Gauche a adhéré a cette doctrine.

Il suffit d’écouter Daniel Cohn Bendit, Juif de Gauche, qui a aimé Israël et qui aujourd’hui, par amour et par idéal socialiste est prêt à sacrifier Israël au nom de ses principes.

Il est prêt à croire à tous les mensonges palestiniens pour justifier ses utopies d’Amour et de Fraternité.

Quelque fois je suis dégoutté du monde politique et malheureusement les élections israéliennes qui n’en finissent pas avec des attaques politiques indignes de la nation “Israel”