Zemmour est-il présidentiable ?

Zemmour est-il présidentiable, c’est la question qui est dans la tête de tous les français.

Va-t-il se présenter à l’élection présidentielle de 2022. Peu de personnes en doutent encore.

La France l’a fait démissionner de son émission sur Cnews pour le faire taire.

Depuis Zemmour est omniprésent sur tous les médias. Zemmour fait vendre.

Zemmour mène les débats et ses sujets sont repris ou critiqués par tous les candidats.

Il est le chef d’orchestre de cette campagne.

Zemmour dévoile les premières lignes de son programme.

Interviewé par le Grand Jury de RTL, en répondant aux questions des journalistes, il a commencé à dévoiler certains points qui semblent intéressants.

D’une manière générale, il a une approche différente des politiciens pour résoudre les problèmes de la France et des français.

Au lieu de fermer les yeux et faire plaisir aux français en les leurrant avec des aides qui au final n’en sont pas, il préfère s’attaquer à la racine des problèmes pour essayer de les résoudre définitivement.

Le principe est excellent, mais une fois président, aura-t-il les moyens de réaliser ses promesses?

Ses idées vont plaire, comme renvoyer dans leurs pays 25% des délinquants étrangers pour libérer des places dans les prisons.

Il veut aussi, limiter la solidarité nationale aux seuls nationaux, les étrangers n’auront plus accès à tous les droits rien qu’en posant les pieds en France.

Il projette d’enlever le permis à points et certaines limitations de vitesse sur les autoroutes.

Les automobilistes honnêtes se font racketter par l’état au dépend des vrais délinquants qui profitent du système.

Son programme comporte aussi de supprimer le pouvoir donné a certains maires de villes comme Paris, qui sont en train de tuer l’économie de proximité.

Et ce qui va plaire le plus aux électeurs c’est qu’il pense nécessaire « d’arrêter m’emmerder les français » expression de Georges Pompidou.

Ce sont des mesures qui vont plaire aux français qui travaillent.

Zemmour et les juifs.

En 1789 les juifs peuvent enfin acquérir la nationalité française. La nation juive était la seule nation qui n’avait pas de pays.

« Il faut tout refuser aux Juifs comme nation et tout accorder aux Juifs comme individus ».

En 1789, Israel n’existait pas, et Clermont-Tonerre voulait simplement que les juifs deviennent des citoyens français,  et qu’ils aient enfin un pays à défendre,  pour ne plus se défendre des français qui les persécutaient.

Napoléon avait créé « le consistoire » et avait demandé aux Juifs de considérer Paris comme Jérusalem.

La seule volonté était l’assimilation des juifs pour leur enlever toutes leurs spécificités.

En se référant à ces principes, maintenant qu’Israël existe, Zemmour veut montrer l’exemple pour l’appliquer aux musulmans.

La France est laïque et doit le rester, pas de signe extérieur d’appartenance à telle ou telle religion.

La France, on l’aime ou on la quitte

Cette phrase de Nicolas Sarkozy devrait être la devise électorale d’Eric Zemmour.