Yom HaShoah 2020

Yom HaShoah 2020 sera différent des Yom HaShoah précédent et surement à venir.

Cette année, avec ce virus qui a terrassé le monde, les commémorations seront différentes.

Plusieurs manifestations, dans des lieux prestigieux comme Yad Vachem, ou la parade aérienne seront annulées.

Tout sera fait pour empêcher que les personnes se rassemblent.

Le symbole de Yom HaShoah 2020 sera préservé

La sirène retentira comme les autres années.

La sirène a une connotation très forte ici, car la guerre est toujours là, et la sirène reste le meilleur système d’alerte en cas extrème.

Yom HaShoah 2020 aura sa minute de recueillement comme toutes les autres années.

Dans la rue, à la maison ou à la fenêtre, toute la population israélienne sera au garde à vous.

Quand la sirène va retentir, la vie, déjà bien ralentie, va se figer.

Et tout le monde se souviendra de la révolte du ghetto de Varsovie.

Tout Israel va prier d’un seul cœur pour la mémoire des 6 millions de nos frères morts pendant la dernière guerre.

Yom HaShoah 2020 sera quand même différent.

En effet, nos esprits vont immanquablement prier aussi pour les morts du coronavirus.

Et prier aussi pour la fin de cette pandémie.

Mashiah et la résurrection des morts

Quel est le rapport avec ce Yom HaShoah 2020

Aujourd’hui comme en 1929, c’est à dire avant le début de l’avènement d’Hitler au pouvoir, il y a le même nombre de Juifs à travers le Monde.

Il y a 14.8 millions de juifs dans le monde

En Israel vivent 6.7 millions soit 45% des Juifs du Monde.

Suivi par les Etats-Unis avec 5.7 millions.

Suivi par pays en ordre croissant: la France, le Canada, le Royaume Uni, l’Argentine, la Russie, l’Allemagne et l’Australie ou sont éparpillés les 2.4 millions restants.

Les 6 millions de morts sont de nouveau sur Terre.

6 millions de Juifs sont revenus sur Terre pour annoncer la venue de Mashiah.

Yom HaShoah 2020 le renouveau

Comme j’avais souhaité de ne plus prier, “l’an prochain à Jérusalem” et mon vœu a été exaucé, car cette année personne n’a été pendant Pessah à Jérusalem.

Je voudrai ne plus entendre les sirènes de Yom Hashoah, car Mashiah aura rétabli la paix universelle sur la Terre.

Je souhaiterais, pendant la sonnerie des sirènes en Israel, que tout le Monde souhaite avec moi, que ce soit le dernier Yom HaShoah célébré ici.

Et que l’an prochain nous soyons tous réunis en Paix et en Bonne Santé.