Yerida, pourquoi

Yerida, pourquoi ?

Yerida, pourquoi ce mot que je pensais ne jamais entendre ?

Ajourd’hui, Yerida me sonne tous les jours à l’oreille, tous les jours j’entends que telle ou telle personne retourne vivre à Paris.

Habitant à Netanya, ce sont évidemment des français que je vois partir, mais je suis sûr que toute l’Europe est concernée.

La baisse de l’Euro en est une des causes principales suivi par la cherté de la vie en Israel.

Louer un appartement est devenu très cher, l’acheter, c’est presque impossible et se nourrir convenablement est devenu un luxe.

Les juifs sont riches, bien sur…. mais malheureusement pas tous.

La yerida des jeunes israéliens.

La chose la plus triste c’est évidement le départ de jeunes couples israéliens vers des pays  plus cléments.

Le Portugal accueille déjà une grosse communauté d’israéliens qui semblent très heureux de cette nouvelle vie.

Avec un cout de la vie inférieur de près de 50% par rapport au cout de la vie israélienne, ces jeunes peuvent envisager de construire leur vie tranquillement.

Ils peuvent rapidement acheter leur logement et élever leurs enfants sans la crainte d’un attentat ou d’une guerre.

Une autre particularité du Portugal, c’est d’être le pays européen avec le moins de musulmans.

Défaite de l’état d’Israël.

Pourquoi un pays qui est capable de gagner une guerre en 3 jours, d’être La Start-up nation et tellement d’autres belles choses est incapable de garder sa population?

Entre être riche et malade ou pauvre ou en bonne santé, Israel a choisi d’être riche et malade.

Israel renie sa fonction première qui est d’accueillir tous les juifs du monde.

Pour faire son Alyah aujourd’hui, il faut être riche, le sionisme pur n’est plus suffisant.

L’an prochain à Jérusalem va devenir l’an prochain à Lisbonne.

A quoi servent une économie positive et un shekel fort si le peuple quitte le pays?

Les prochaines élections approchent, les israéliens veulent du social, les israéliens aiment Israël.

Bien sur il y a la menace iranienne et de ses proxys, Tsahal, le Mossad le Shin-bet  et les autres organismes sont vigilants et le gèrent très bien.

Pour les politiques, leurs seules préoccupations et programmes ne doivent concerner que le bien-être du peuple israélien.

Profiter de la résignation des israéliens est indigne de la classe politique qui doit aimer ses concitoyens.

Israel, réveille toi!

Trouvez une réponse à toutes vos questions pour la réussite de votre Alyah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.