Yann Moix et l’antisémitisme

Yann Moix et l’antisémitisme

Yann Moix vient de sortir un livre sur l’enfance maltraité et en parallèle tous les journaux ont sortis des bandes dessinées antisémites qu’il avait écrites, il y a 30 ans.

Comme beaucoup j’ai été choqué et offensé pour avoir aimé et apprécié une personne que je croyais profondément philosémite.

Yann Moix m’a trompé

Mis à part ces dessins abjects, j’ai été trompé par ses amitiés d’extrême droite.

Comment peut on avoir été antisémite un jour et philosémite le lendemain.

J’ai écouté sa première interview depuis ces informations dans l’émission de Yann Moix.

Qui est réellement Yann Moix.

Il a commencé à s’excuser auprès de tous les juifs qu’il a côtoyés et trompés aussi sur cette amitié cocufié.

L’antisémitisme est très grave chez les gens inculte, mais chez les gens cultivés c’est gravissime, or comme il le souligne lui-même, il est structuré intellectuellement et très cultivé.

Le pardonner, c’est demain pardonner à tous ceux qui pourraient tuer par antisémitisme et dire après qu’ils étaient jeunes et n’ont pas mesuré l’ampleur de leur acte.

Mais, il le dit, il se dégoutte, il se vomi, il n’aimera pas serrer la main d’une personne comme lui.

Il a depuis près de 30 ans prouvé son amour pour les juifs et Israël, qu’il a défendu sans faiblir envers et contre tous.

Il a défendu Israël plus que beaucoup d’entre nous sans jamais faiblir.

La frontière entre la Haine et l’Amour est une frontière très faible que peu de gens peuvent franchir.

Yan Moix et les antisémites

Comme tous les antisémites j’étais un impuissant, j’étais un raté, j’étais un faible. L’Antisémitisme c’est la Bombe H des faibles, c’est l’arme blanche de ceux qui ratent et qui ont de l’aigreur et qui considèrent qu’autrui ne méritent pas de vivre sous prétexte qu’eux n’ont pas réussi leur vie

J’étais KO d’écouter les révélations de Yann Moix, et son plaidoyer contre les antisémites est d’une lucidité impressionnante, celle d’une époque qu’il avait vécue et analysée.

A l’inverse de tous les espions arabes qui travaillent avec Israël et qui ne pourront plus jamais rentrer chez eux, une fois découvert.

Lui au contraire, il a préféré provoquer par l’écriture de son livre, la diffusion de ses écrits antisémites pour se libérer de cette épée de Damoclès qu’il avait au dessus de sa tête.

Que penser de lui aujourd’hui.

Humainement, je ne pourrais jamais pardonner une personne qui a osé écrire et diffuser de telles abjections.

D’un autre côté, il a mis plus de 30 ans pour effacer sa faute en côtoyant les plus grands penseurs juifs et en diffuser et approuver leurs idées.

Il est trop tôt pour avoir un jugement honnête.

Un homme trompé par sa femme peut il la pardonner.

Surement pas le premier jour, mais la vie, le temps peut quelquefois effacer des traces.

Mais toutes ces actions philosémites seront emmaillés de soupçons.

Pense-t-il vraiment ce qu’il dit.

A nous de juger…

 

2019-09-14T23:56:38+00:00 septembre 14th, 2019|Categories: Antisémitisme|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :