Shabbat Shalom, Encore un vendredi dangereux

Shabbat Shalom, Encore un vendredi dangereux.

Après le missile qui est tombé sur Beer Sheva, la tension est monté entre Israel et le Hamas.

Tsahal avait établi une zone tampon de 300 mètres entre Gaza et Israel, sous la pression internationale , ils avaient décidé de réduire cette zone à 100 mètres, mais les manifestants s’approchaient à quelques mètres de la frontière.

Les soldats israéliens n’ont pas le droit de tirer, sauf force majeure, et surtout éviter femmes et enfants. Sans arrêt,  les soldats sont sujets à des attaques, des jets de grenades, ils sont asphyxies par la fumée noire des pneus brulés.

Ces soldats sont a bout de nerf, et prêt à en découdre.

Aujourd’hui, les israéliens ont remis un no mans land de 300 mètres..

Ce vendredi dangereux, jour de manifestation gazaoui,  la belle est dans le camp arabe et leur action. Que vont ils faire ?

C’est devenu, une guerre psychologie.

Les israéliens sont sur de leurs forces. 50 blindés sont déployés et prêt à faire feu.

Le plan de vol des avions civils sur l’aéroport international Ben Gourion a été modifié , et les vols sont détournés de leurs chemins habituels

Les israéliens sont prêts à réagir a tous les sénarii.

Comment vont réagir les palestiniens.

Comme d’habitude, les chefs se sont cachés dans des lieux qu’ils pensent sur et ont surement prévu des bus pour emmener un maximum de manifestants à la frontière.100 mètres ou 300 mètres vont ils respecter la zone tampon élargie.

Rien est moins sur, le sentiment d’impunité et la volonté du martyr feront que contre toute attente logique, ils continueront à s’approcher de la frontière et narguer nos soldats en mettant femmes et enfants en première ligne.

Que va t il se passer, quels seront les réactions israéliennes.

Le moindre incident risque d’enflammer la situation. C’est un vendredi dangereux pour tout le monde.

2018-10-19T10:03:22+00:00 octobre 19th, 2018|Categories: Gaza, Guerre, Israel|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :