Vainqueur ou vaincu, pourquoi cette guerre?

Vainqueur ou vaincu, pourquoi cette guerre, pourquoi ce déchainement de violence entre juifs et arabes.

Je dis bien juifs et arabes et non israéliens et palestiniens, ni israéliens et hamas.

Car pour la majorité des pays du globe, le juif est la cause de tous leurs problèmes.

En effet, le tir de plus de 4000 missiles par un groupe terroriste sur un état démocratique, devrait générer le soutien inconditionnel du monde libre.

Cela n’a pas été le cas, car même des pays “libres” comme la France, ont mis les deux camps sur un pied d’égalité.

Le pire, c’est le nombre de morts qui a désigné le pays coupable d’agression.

Et c’est bien sûr les palestiniens représentés par le hamas, adepte inconditionnel du bouclier humain, qui ont gagné cette bataille.

Quels sont les vainqueurs?

Incontestablement, sur le plan militaire, les israéliens sont largement vainqueurs, et nous ne connaissons pas encore l’ampleur de la victoire.

Pour aller vite, la grande majorité des structures militaires du hamas et du djihad islamique a été détruite.

Le nombre de bâtiments détruits, endommagés ou risquant de s’écrouler est impressionnant, et le déblaiement des débris devrait être très long.

Et des milliers de palestiniens se trouvent sans abris et sur ce point le hamas est vainqueur sans conditions.

Que de belles images à exploiter pour des éternelles victimes de la “colonisation” israélienne, pour des éternels réfugiés.

La cause est trop belle pour ne pas être exploitée par des éternels antisémites assoiffés de “justice” pour ce peuple “expulsé” de sa terre.

Malheur aux vaincus

Cette expression n’est pas applicable aux palestiniens, car pour ces spécialistes de la Taqiya, chaque défaite est synonyme de victoire à exploiter.

Plus la reconstruction sera longue, plus le sentiment de vengeance sera psychologiquement exploitable.

Mais à bien considérer les choses, Israel est largement vainqueur et devra exploiter tous les éléments positifs de cette guerre.

La force d’Israël est incontestable et il faudra utiliser cette donnée pour espérer vivre un long moment de tranquillité.

Israel a  prouvé au hamas qu’il pouvait le battre militairement sans risquer la vie d’un seul soldat.

La guerre moderne a évolué et ne se passe plus sur un champ  de bataille mais dans des centres de contrôle digitaux.

Et  le renseignement, humain comme électronique, reste un élément fondamental de la victoire.

Vainqueur ou vaincu, pourquoi cette guerre

Israel a gagné une relative tranquillité pour plusieurs années et son seul but devra être d’empêcher le hamas de se réarmer.

La promesse d’éliminer les dirigeants du hamas en cas de tir de missiles doit être exécutée.

Et comme en Syrie, détruire les armements avant qu’ils puissent être utilisés.

La capacité de dissuasion doit être la preuve de la victoire d’Israël.

Les israéliens doivent expliquer aux palestiniens que le hamas ne sera jamais leur sauveur, mais au contraire leur pire ennemi.

Le hamas comme l’Iran, ne sont que des loosers qui sont incapables de gagner une guerre contre Israël.

Israel doit éduquer tous ses arabes, surtout les plus pauvres qui sont les plus vulnérable aux hamas.

La solution à deux états pourra être discutée à la seule condition que Gaza soit définitivement pacifiée.

Et seul les arabes qui ont signé ou signeront d’autres accords d’Abraham pourront aider à réaliser ce rêve.

Les sommes astronomiques que ces pays devront investir pour reconstruire le pays ne devraient pas être utilisées à des fins militaires mais pacifiques.

Et avec l’aide des israéliens le Moyen-Orient pourrait être le nouvel eldorado.

“J’ai fait un rêve”