Tarik Ramadan en prison

Tarik Ramadan en prison, action amplifié par les médias.

Mais quels seront les conséquences de cet acte.

Les faits

Tarik Ramadan a été accusé et mis en examen pour viol et viol sur personne vulnérable. Accusé pour l’instant par 2 femmes.

Une des femmes, qui souffre d’un handicap, accus Tarik Ramadan de l’avoir violée et frappée “Coups sur le visage et sur le corps, sodomie forcée, viol avec un objet et humiliations diverses, jusqu’à ce qu’elle se fasse entraîner par les cheveux vers la baignoire et uriner dessus, ainsi qu’elle l’a décrit dans sa plainte”

Des faits suffisamment répréhensible pour emprisonner n’importe quel individu.

Mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg Ramadan.

Qui est Tarik Ramadan

Personnalité complexe que je vais simplifier. Petit fils du fondateur des frères musulmans, Tarik Ramadan est considéré comme un islamologue. Il est écouté par le monde musulman qui le considère comme un leader de la cause musulmane.

Les frères musulmans sont entrain d’infiltrer l’Europe et la France en particularité pour qui la laïcité est une base de sa constitution et profiter de ses faiblesses. Les frères musulmans qui sont les fers de lance de l’islam radical en France. Ils sont présent dans la grande majorité des mosquées et influencent les prêches des imams et militent contre l’assimilation  et la sauvegarde des particularités musulmanes des immigrés.

Les enjeux

A travers cette interpellation ce joue les base de l’intégration des musulmans en France et par ricochet en Europe.

Il y aura 2 cas de figure.

La plus logique serait la condamnation du prévenu, et la durée de la peine serait un indicateur de l’influence des frères musulmans en France.

Car ce qu’il faut voir , c’est un bras de fer entre la France et le monde arabe influencé par les frères musulmans.

Si ce procès avait eu lieu en 1973, après le premier choc pétrolier, cette affaire n’aurait jamais existé.

Aujourd’hui, les données sont différentes et les guerres entre chiites et sunnites, l’émergence des groupes djihadistes violent comme Daesh ou l’Etat Islamique et la baisse de l’influence des produits pétroliers. Il est permis de critiquer un leader islamique.

L’autre cas de figure, c’est la libération de Tarik Ramadan.

Ce qui signifierai, la fin de l’occident et la main mise de l’islam en Europe et en France.

Et par conséquent la validation de l’antisémitisme et de l’antisémitisme.

Il faudra suivre et comprendre toutes les déclarations des responsables français.

Tout est possible avec la magistrature française qui a affirmé que le meurtre de Sarah Halimi n’est pas un crime antisémite.

Affaire à suivre…….

2018-02-05T06:42:05+00:00février 5th, 2018|Categories: Antisémitisme, Europe, France, islam, Islamisme, semaine06|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :