Soumission, ça commence

Qui a lu le livre de Houellebecq va me comprendre.

Alexandre Benella, alias Lahcene Benahlia est aujourd’hui au centre de tous les débats en France.

Agent du Mossad pour certains, surtout les antisémites.

Agent du Maroc pour les autres.

Tous les fantasmes sont dans l’air et chacun va trouver ce qui l’intéresse pour trouver une excuse à tous ses problèmes.

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Mais qui est “Benella”

Né a Evreux le 8 septembre 91, d’une famille originaire du Maroc.

Il Passe son enfance dans une ZUP sensible ou il apprend à se faire respecter.

Agressif, il joue dans une équipe de rugby.

En 2009 il s’inscrit dans une fac de droit et fait un master  en administration, spécialité « sécurité publique » à l’école de droit de ClermontFerrand,

Il est formé  à la sécurité politique par Éric Plumer, responsable national du service d’ordre du Parti socialiste.

Il travaille tour a tour à la sécurité de Martine Aubry, François Hollande et Arnaud Montebourg

De 2013 à 2015, Alexandre Benalla est en relation avec l’avocat Karim Achoui, qui vient de créer la Ligue de défense judiciaire des musulmans,

Il rentre ensuite avec le mouvement “En Marche” ou il est surnommé Rambo et  après la victoire de’Emmanuel Macron, Il prend à la demande du président la responsabilité de la sécurité privée du président.

À l’Élysée, il s’entoure d’un groupe de militaires, surnommé la « bande d’Alexandre » et comprenant Christian Guédon, Pierre-Yves Baratier et Vincent Crase.

La dérive d’Alexandre Benella

Son parcours est exemplaire, pour un jeune issue de la banlieue qui s’est hissé au plus hautes responsabilités en étant le garde du corps du président de la république.

Son principal problème, qui n’en n’est pas un pour lui, mais qui l’est pour l’administration française, la police, la gendarmerie et les renseignements, c’est son raisonnement.

Alexandre Benella raisonne comme un marocain issue de la banlieue. Sa position et ses pouvoirs sont ses qualités et ses défauts.

Il tyrannisait tous ceux qui se mettaient sur son chemin et abusait de ses pouvoirs.

Policiers comme gendarmes avaient peur de lui.

On le voyait partout, avec le président mais aussi à l’Assemblée Nationale comme dans le bus de l’équipe de France sur les Champs Elysées qu’il a fait avancer trop vite  pour être vu par les français .

Il a agit en France, comme si il était dans un pays musulman ou le favori du pouvoir a tous les droits.

Les Faits

Pendant la manifestation du 1er Mai, il n’a pas supporté que les forces de l’ordre se fassent bousculer par des excités et sa vision faussée du pouvoir à la Française a été mise à mal.

Il a foncé dans la foule et a tabassé ces 2 manifestants.

Action normale dans un pays dictatorial mais inadmissible dans la république Française.

Tout le monde politique a profité de cet événement , plus pour critiquer Emmanuel Macron que se soulever contre le vrai problème.

La France ne doit pas être soumise au diktat” d’extrémistes musulmans” .

N’oublions pas le lien d’Alexandre Benalla avec Karim Achoui et avec la Ligue de défense judiciaire des musulmans.

Emmanuel Macron doit prendre ses responsabilités, c’est lui le seul responsable de cette situation

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone