SOS Femmes juives en détresse

Pétition

SOS Femmes juives en détresse, emprisonnée par des maris qui refusent de leur donner le Guett.

J’ai été contacté par une femme, divorcée civilement depuis plus de 10 ans France et dont le mari refuse de lui donner son Guett.

Cette personne avait été terrorisée par son mari qui est un pervers narcissique violent.

Elle avait réussi a s4enfuir de France pour Israel et avait été accueillie par des parents en Israel.

Son cas m’a révolté, car notre religion qui devrait être parfaite a été manipulée depuis des siècles par des rabbins machistes.

Les Femmes juives

Malgré des Femmes juives valeureuses qui ont sauvées beaucoup de juifs.

De Rahel, en passant par Esther et récemment Golda Meir, les femmes juives sont des femmes courageuses et responsables.

Malgré cela, à travers les siècles leurs statues se sont dégradées et calquée sur la place des femmes dans la société.

C’est à dire au rang d’êtres inférieurs.

Les rabbins se sont empressés de statuer en leur défaveur et dans leur position face au divorce est complétement archaïque.

En Israel, la loi et la jurisprudence donne aux femmes une certaine égalité et même quelquefois une supériorité face à la loi.

Et une femme divorcée peut rapidement obtenir son Guett car son mari ne peut refuser indéfiniment sous peine de sanctions pénales.

Mais la Halakha, la loi juive n’a pas suivi cette évolution dans les textes et tant que le guet n’a pas été donné par son mari, la femme est considérée comme mariée.

Dans la religion, c’est l’homme qui décide, les femmes juives ne font que se soumettre.

Les Femmes juives en France.

Je me suis renseigné auprès de mes relations et sur Internet et je me suis rendu compte que ce cas était très fréquent.

Et que beaucoup de femmes étaient dans la souffrance, en particulier les jeunes dont la vie amoureuse était brisée.

Sur Internet, j’ai lu le cas d’une femme juive qui a du attendre 29 ans avant d’avoir son Guett.

Pourtant son mari, qui avait tenté de l’assassiner, avait eu 8 ans de prison.

Quand une femme vit en Israel et son mari en France, la femme n’a aucuns droits conjugaux.

La religion et les femmes

La religion est composée des 2 fondamentaux.

La Thora de source divine et le Choulhan Aroukh de source humaine

Le Choulhan Aroukh, écrie au XVIème siècle en compilant des lois édictées par des grands rabbins comme Maimonide.

Depuis plusieurs interdictions sont venues enrichir ce livre qui nous a enfermés dans un carcan censé nous protéger.

Et la femme en a été la principale privée de beaucoup de libertés.

Mais ces lois étaient surtout la pour nous protéger dans la Galout.

Aujourd’hui, la majorité des Juifs sont de retour en Israel et les lois israéliennes doivent être prioritaires.

Une femme aura l’honneur d’enfanter Mashiah ben David.

Son nom n’existe même pas, pourtant la judaïté vient de la femme et l’honneur va au mari.

La loi doit changer

Pour Israel le mari est condamnable civilement et devrait demander à la France de l’extrader.

Une fois en Israel, la loi israélienne l’obligerait à donner son Guett.

Il faut profiter du nouveau gouvernement et demander à Arye Derhy, futur ministre francophone de soutenir notre action.

Je demande à toutes les femmes de soutenir cette pétition ainsi qu’a leur mari.

Je voudrais réunir 10.000 signatures avant la fin de la semaine prochaine pour me permettre d’agir.

SOS Femmes juives en détresse

Pétition