Sefer-thora 2019-08-12T18:07:50+00:00

Achetez une lettre de Sefer-Thora

Tous ensemble écrivons un sefer-thora

Unissons-nous pour offrir à l’un de nous le plus beau des cadeaux, un sefer-thora

Acheter une lettre c est s’inscrire dans le livre de la vie,

Acheter une lettre c est se donner la chance de gagner un sefer-thora, le trésor le plus précieux

Acheter une lettre c est faire une mitsva .

« Et maintenant , dit Moise, écrivez pour vous ce cantique » (Deutéronome 31,19). Chaque Juif devrait écrire un sefer thora.

Il y a plusieurs façons de donner la tsedaka.

Le verset de la Paracha Terouma qui dit : “L’or, l’argent et le cuivre” (Chémot 25, 3).

Le plus méritoire est de donner quand on est en pleine santé 
Cela se trouve en allusion dans le mot “Zahav” (or), dont les lettres forment les initiales de “Zé Hanotèn Bari” (“Celui-ci donne en pleine santé”).

Un degré en-dessous vient le don que fait l’homme lorsqu’il est malade

Cela figure dans le mot “Kessef” (argent), dont les lettres forment les initiales de “Kchéroé Sakana Potéa’h” (“Quand il voit le danger, il ouvre la main”).

Le plus bas des niveaux de Tsédaka est lorsque l’homme voit que le mal l’a déjà atteint profondément

Et que l’argent et l’or n’ont plus aucune valeur à ses yeux, et qu’alors seulement il se rappelle de faire de la Tsédaka.

Discours du rabbi, 15 tamouz 5742,1982.

La Diffusion, à l’extérieur, des sources de l’enseignement du Baal Chem Tov est une expression de l’amour du prochain. Il en résulte qu’en adoptant le comportement de celui dont nous commémorons l’emprisonnement et la libération, en diffusant ces sources à l’extérieur, on transforme l’aspect malencontreux du 17 Tamouz et l’on révèle sa dimension profonde, propice, puisque le 17 est la valeur numérique de Tov, bon.

L unique raison de l’exil est la suivante : « C’est du fait de nos fautes que nous avons été renvoyés de notre terre » Le traite Yoma 9b précisé que : «la faute du dernier exil n’a pas été révélée. De ce fait une date limite., une date limite de cet exil n’a pas été donne ».

Cela veut dire que la destruction du second temple, qui commença le 17 Tamouz se produisit « parce qu’ils éprouvaient de la haine gratuite »

De e fait, en diffusant les sources a l’extérieur, avec amour du prochain, un amour gratuit, surtout en notre génération en laquelle un effort particulier est réalisé pour propager le principe de l’Amour et de l’unité d’Israël, on fait en sorte, d’une manière agréable et paisible, que le résultat soit obtenu par l’intermédiaire de la Thora unique.

Pour cela, chaque juif doit acheter une lettre d’un sefer thora collectif. De sorte, on supprime la cause de l’exil, la haine gratuite. En faisant disparaitre la cause, on supprime aussi l’effet, l’exil lui-même et « aussitôt, ils seront libérés »

%d blogueurs aiment cette page :