Rivlin recommande Gantz

Rivlin recommande Gantz après les recommandations de Lieberman et de la Liste Arabe Unifiée.

Mais la coalition n’a pas l’assurance d’avoir les 61 sièges.

Orly Abecassis refuse de donner sa voix ainsi que le groupe Balad de la Liste Arabe Unifiée.

D’autres membres de Bleu-Blanc risquent aussi de refuser.

Le Putsch de Gantz

Blanc-Bleu et Gantz doivent agir très vite pour prendre d’assaut la Knesset.

Gantz veut demander dès maintenant une motion pour nommer un nouveau président à la Knesset à la place de Yuli Edelstein, membre du Likoud.

Gantz veut nommer rapidement Meir Cohen à la présidence de la Knesset.

Le but est d’empêcher la possibilité d’un gouvernement d’unité nationale d’urgence

Yuli Edelstein, bien sur, s’y oppose

Il indique que depuis la première élection, la nomination d’un gouvernement d’unité nationale d’urgence est la seule solution pour la paix.

Et que le coronavirus est venu s’ajouter à cette volonté du peuple israélien.

Rivlin a convoqué ce soir Gantz et Netanyahou pour un gouvernement d’urgence immédiat.

Il est évident pour tout le monde qu’un gouvernement avec Gantz comme premier ministre avec 61 voix dont minimum 4 voix dissidentes est voué à l’échec.

Tandis qu’un gouvernement composé de Bleu Blanc et du Likoud obtiendrait 69 sièges et n’aurait besoin d’aucun autre parti pour diriger Israël.

Et ce gouvernement conviendrait à la grande majorité des israéliens.

Netanyahou l’a proposé à Gantz, mais celui ci refuse.

La haine de Bibi est plus forte que l’amour d’Israël.

L’alliance de Gantz, Lieberman et Tibi est contre nature et est voué à l’échec.

Elle me rappelle une autre alliance contre nature, celle de la Russie, la Turquie et l’Iran en Syrie.

Aujourd’hui, ils se tirent dessus.

C’est ce qui nous attend en cas de gouvernement Bleu-Blanc

L’alliance de Gantz, la maniGantz.

J’ai du mal à voir Lieberman voter comme un seul homme avec la Liste Arabe Unifiée.

Une fois que Bibi ne sera plus la, cette alliance va exploser.

Car leur seul point d’accord est l’élimination de Bibi.

Plus de Bibi, plus de gouvernement majoritaire.

Ce serait un échec pour la démocratie israélienne qui serait bafoué.

J’en arrive à souhaiter une quatrième élection.

En septembre la situation de Bibi serait éclaircie et nous sauront si les israéliens seront prêt à accepter des arabes au gouvernement.