Rivka Chamla présente le Rabbi de Loubavitch

Rivka Chamla présente le Rabbi de Loubavitch pour le vernissage de la galerie consacrée au Rabbi Menahem Schneerson dans les yeux de grands artistes peintres.

Après un premier vernissage à Tel-Aviv limité à cause du confinement, l’exposition s’est déplacée à Netanya dans le nouveau centre Piano.

Beaucoup d’artistes sont présents, Broitman, Cheva, Clem$, Daniel Siboni, Dan Groover, Daphné Hatchwell, Fano, Pakine, Lorensof,Mikael Seksek, Shmoolik et Yaacov Corda pour ne pas les nommer.

La soirée était animée par Menahem choukroun

Les tableaux du Rabbi de Loubavitch

[su_youtube_advanced url= »https://youtu.be/9BsnjcdX4hw  » rel= »no » theme= »light »]

Le thème principal de cette exposition est bien entendu le Rabbi pour ses remerciements.

J’étais présent et j’ai été émerveillé par l’imagination des artistes qui ont réussi à décliner le visage du Rabbi à l’infini.

J’ai été impressionné par l’artiste FANO et les 2 œuvres qu’il a présentées.

Un visage du Rabbi faite avec 7595 vis et plus de 100 kilos, vis plus ou moins enfoncées pour donner du relief à l’œuvre.

En prenant du recul, on peut voir le dollar du Rabbi.

Autre œuvre monumentale composée de 330 cubes représentant le visage du Rabbi.

Je vous rassure, ce n’est ni un rubik’cube, ni un puzzle et ça ne vient pas de chez Ikéa.

Si vous l’achetez, il vous faudra un mur en béton et des tirefonds pour le fixer sur votre mur.

Dans un style plus léger

J’ai beaucoup aimé aussi les « sculptures » de Mikael Seksek.

Des planches de bois, artistiquement découpées et posées sur un fond noir, qui représentent le visage du Rabbi.

J’ai admiré le minutie du travail de l’artiste.

Dans un registre complètement différent qui ressemble aux graffitis, les tableaux de Clem$.

Plus modernes, ils sont frais et légers.

Mais  je n’ai pas le monopole du goût, les autres artistes ont exposés des toiles, toutes aussi originales et intéressantes.

Acheter une toile

Il ne faut pas être très religieux pour avoir une toile du Rabbi de Loubavitch chez soi.

Quant aux prix, de 400 shekels à 200.000 shekels, chacun pourra trouver son bonheur.

La galerie sera ouverte  du 2 au 16 mars, au centre Piano de Netanya, au bout de la rue Doudou Dothan.

La visite est gratuite, seuls les achats sont payants.

Même en promenade, car le centre Piano est très agréable, une visite s’impose, pour les remerciements du Rabbi.

Vous pouvez appeler Moshe au 058 570 1221 pour prendre Rendez-vous.

Ou vous rendre sur le site rivckachamla.com pour voir tous les tableaux.

Faites vous plaisir et à bientôt.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.