Retour triomphal

Après son voyage triomphal au États-Unis, notre premier ministre est rentré en Israel. Les ennuis du quotidien vont recommencer.

Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage

En effet, de plus en plus populaire en Israel, ses opposants politiques s’acharnent à lui trouver des « affaires », le seul moyen d’être calife à la place du calife dans l’orient démocratique.

Pour l’autorité palestinienne qui le critique, Abbas et famille se servent dans la caisse dans la plus grande impunité et élu pour 4 ans il y a 10 ans, il a simplement oublié de refaire des élections.

En Syrie, Bachar est un président qui gaze et tue son peuple sans remords et avec l’appui de certaines grandes puissances.

En Arabie Saoudite, le futur roi met tous ses adversaires en prison pour faire passer ses lois.

En Turquie, ce n’est pas mieux avec un président qui lui se prend pour « le calife » et qui emprisonne et tue sans limites.

L’Algérie avec son président qui survie pour permettre de continuer a piller le pays

L’Irak, la Lybie ou le Yemen c’est le chaos

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Tous les problèmes du mondes viennent d’Israël et de son premier ministre corrompu.

Quels sont les affaires

On se rend compte que les faits sont « vraiment » à charge.

Mais pour Bibi, les chiens aboient et la caravane passe.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.