Réfugié palestinien

Qu’es ce qu’un réfugié palestinien ?

J’ai cherché la définition de réfugié sur Wikipédia et j’ai cherché a savoir si elle s’applique aux réfugiés palestiniens.

Un réfugié – au sens de la Convention du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés – est une personne qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou dans lequel elle a sa résidence habituelle ; qui craint avec raison d’être persécutée du fait de son appartenance communautaire, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, et qui ne peut ou ne veut se réclamer de la protection de ce pays ou y retourner en raison de la dite crainte

D’abord, es ce que réfugié ça se transmet comme une maladie ?  depuis 70 ans on doit être au moins a la 3eme génération, donc ces personnes vivent depuis 70 ans dans un pays et y ont leur résidence habituelle. Et si ils sont persécutés, ce n’est que par leurs propres frères.

Dans ces mêmes conditions, mon petit fils, né en Israel pourrait se considérer comme réfugié tunisien et donc tous les israéliens, réfugiés de quelque part

Tous les américains, australiens, mauriciens et tant d’autres réfugiés de quelque part, en fait tout le monde serait réfugiés.

Soyons sérieux, le statut de « réfugié » ne doit concerner qu’une génération, les enfants doivent adopter la nationalité du pays adoptant ou retourner chez eux. ce que beaucoup de palestiniens ont fait et vivent très bien depuis en Israel.

Le statut de réfugié étant par définition réservé aux personnes craignant d’être persécutées en raison de sa « race », de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, de nombreuses personnes fuyant des pays instables ou en guerre ne sont pas concernées par ce type de protection

Il est amusant de remarquer que les premiers réfugiés ont été les compagnons de Mahomet

Les premiers Mouhadjhirin furent les compagnons de Mahomet, donc les premiers musulmans, qui fuirent avec lui (Hégire) la ville de La Mecque, où ils étaient devenus personae non gratae pour les autorités politiques dominées par les polythéistes, pour rejoindre celle de Médine

Après la première guerre mondiale, il y eu 60 millions de réfugiés dans le monde qui sont devenus aujourd’hui des citoyens de leur pays d’accueil.

L’exemple de Nicolas Sarkozy, dont les parents réfugiés de Hongrie et de Grèce est devenue Président de la République Française.

Aujourd’hui, il n’y a plus de personnes qui se réclament du statut de réfugié en Europe.

Qu’es ce qu’un réfugié palestinien ?

[vc_row][vc_column][vc_video link= »https://youtu.be/2YFKWVEgCXI » rel= »no »][/vc_column][/vc_row]

Contrairement aux réfugiés lambda qui a disparu avec le temps, le réfugié palestinien, qui était 700.000 en 1948. Leurs descendants, toujours réfugiés palestiniens, sont plus de 5 millions. Et cela malgré qu’ils aient été plusieurs fois génocidés par les méchants israéliens…

Les palestiniens ont galvaudé la fonction de « réfugié ». L’UNRWA, créé exclusivement pour eux doit aujourd’hui disparaitre comme l’a demandé cette semaine Bibi Netanyahou

« Je suis entièrement d’accord avec les sévères critiques émises par le président Trump envers l’Unrwa. Il s’agit d’une organisation qui perpétue le statut de réfugiés des Arabes palestiniens ainsi que le narratif du droit du retour qui est en fait l’élimination de l’Etat d’Israël. Cette organisation doit disparaître. Il s’agit d’une organisation créée il y a 70 ans exclusivement pour les Palestiniens alors qu’il existe déjà le Haut Comité pour les Réfugiés (HCR) qui est chargé de s’occuper de tous les réfugiés dans le monde. A l’Unrwa uniquement, le statut de réfugié passe de génération en génération. C’est ainsi qu’il y a aujourd’hui des arrière-petits-enfants de réfugiés, et si la situation perdure, il y aura dans 70 ans des arrière-arrière-petits-enfants de réfugiés! Cette situation absurde doit cesser. J’ai donc proposé la solution suivante aux Américains: l’argent qu’ils versent annuellement à l’Unrwa devra progressivement être versé au Haut Comité pour les Réfugiés en établissant des critères clairs pour que le HCR aide les vrais réfugiés et non les réfugiés fictifs ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.