Your search results

Réalité du conflit palestinien

Posted by marc on 27 septembre 2017
| 0

Réalité du conflit palestinien

La Réalité du conflit palestinien confirme ma réflexion d’hier,

“La présence israélienne en Judée Samarie est la solution pour expérimenter une vie communautaire entre Juifs et Arabes”

Que constate on ?

Le terroriste, qui avait travaillé dans la localité de Har Hadar, situé à cheval sur la ligne verte,  n’avait jamais eu de problème avec ses habitants.

Il était en séparation avec sa femme et a voulu assurer l’avenir de ses enfants en tuant des israéliens.

A Gaza on distribue des bonbons, la fille du terroriste est très fière de son père et s’affiche sur les réseaux sociaux avec un large sourire.

Après plus de 24h Mahmoud Abbas dit Abbou Mazen n’a encore rien dit, il va surement désapprouver du bout des lèvres et va vite donner un rente en rapport avec le nombre d’israéliens tués à sa famille et nommer une rue au nom de l’assassin.

En Israel, l’ambiance est au deuil, les télés passent en boucle l’info du drame.

L’ironie, comme la réalité du conflit palestinien, est que l’un des garde frontière assassiné est un arabe palestinien du village voisin de Abou Gosh.

Beaucoup de civils comme beaucoup de militaires israéliens sont venus rendre hommage à la famille de la victime.

Abou Gosh est un village symbole de cette dure réalité. Etant en Israel, ils ne sont pas oppressés par la dictature des dirigeants palestiniens. Ils sont fiers d’être israélien, et tous les jeunes de ce village font leur service militaire en Israel comme Youssef Otman. Youssef Otman était responsable de l’équipe de protection de la localité de Har Hadar.

La réalité du conflit palestinien, c’est que les israéliens sont capable de confier leur sécurité à un arabe et les 2 communautés en sont fières.

Réalité du conflit palestinien

Le jour de l’arrivée de l’émissaire américain Jared Kushner avec un énième plan de paix, les palestiniens exécute un attentat pour faire capoter ce projet.

Pourquoi ? comme je l’avait expliqué dans ma réflexion sur le conflit palestinien, en cas de paix les dirigeants palestiniens risquent de perdre toutes leurs subventions et de plus serait incapable, par solidarité avec le monde arabe, de s’opposer aux extrémistes qui prendraient rapidement le pouvoir, à travers le hezbollah, financé par l’Iran qui ne rêve que de détruire Israël, (Gaza en est la preuve).

Réalité du conflit palestinien

La population arabe de palestinienne est plus valorisée de vivre en Israel et est prête a se battre avec Israel contre les extrémistes islamistes. Sans ses dirigeants, les palestiniens, qui font leurs études en Israel, sont très bien intégrés et ne veulent pas être palestiniens.

Les arabes de Jérusalem est en majorité, refusent le passeport palestinien comme le passeport israélien.

Les villes arabes de Jaffa comme de Haifa font partie intégrante de la société israélienne, et ni les arabes, ni les juifs veulent changer ce statut.

La véritable solution du conflit est la ?

Mais personne ne le veut………….

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

  • 4,13
    EUR +0,20%
    3,50
    USD +0,16%