Raïssi, bourreau de Téhéran, élu président iranien.

Raïssi, bourreau de Téhéran, élu président iranien, le message est clair, l’Iran veut la bombe atomique.

Comment va réagir l’occident, va-t-il continuer à laisser l’Iran enrichir son uranium?

Que va-t-il se passer si l’Iran devient une puissance atomique avec un assassin a son pouvoir?

Toutes ces questions ne concernent pas seulement Israël, mais tout le monde occidental.

Qui sont les alliées de l’Iran de Raïssi

Ce sont ceux qui ont félicité Raïssi de son élection.

La Russie de Poutine

La Russie a un rôle très ambigu.

Elle est l’alliée de la région de l’Iran et de la Turquie, deux pays musulmans que tout oppose.

L’Iran, leader le l’Islam Chiite, financier des terroristes, espère devenir leader islamique en étant le pays qui vaincra Israël.

La Turquie, qui est aux mains des Frères Musulmans, veut soumettre l’occident à l’Islam pour en devenir le leader.

Et donc la Russie se bat contre ses islamistes avec l’accord passif  de ses alliés.

La Russie encore laisse les avions israéliens détruire son principal allié de la région qu’est l’Iran.

La Syrie de Bachar el Assad félicite Raïssi.

Le pouvoir syrien qui a détruit son pays et tué des centaines de milliers de syriens, ne doit sa survie qu’a l’Iran, chiite comme lui.

Pantin de l’Iran, ses félicitations sont obligatoires et ne veulent rien dire.

L’Iran veut se servir de la Syrie comme base avancée contre Israël.

Le Qatar soutient de Raïssi

L’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Halmad al-Thani, est un des soutiens de l’Iran de Raïssi.

Principal soutien financier, avec l’Iran, de tous les mouvements terroristes comme le Hamas ou le Hezbollah, le Qatar ne peut que féliciter l’Iran.

Le Qatar a une autre approche de la conquête de l’occident.

Le sport, et le football en particulier, sont les fers de lance de sa conquête d’une Europe affaiblie.

Organisateur de la prochaine Coupe du Monde de Football et propriétaire de grandes équipes comme le PSG, le Qatar veut prouver au Monde sa volonté de Paix.

Et il achète aussi sa notoriété en finançant tous les mois les palestiniens de Gaza.

Les Émirats arabes unis avec Raïssi.

Comment le président des Émirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed al-Nahyane qui a signé des accords de paix avec Israël pour se protéger de l’Iran, peut-il féliciter Raïssi qui est en réalité son pire ennemi?

La politique inter arabe des Émirats est difficile à comprendre.

Israël doit se méfier des accords d’Abraham, ses alliées sont imprévisibles et peuvent tourner leur veste sans prévenir.

Les mouvement terroristes Hamas et Hezbollah, tous deux soutenus par Téhéran

Ces mouvements extrémistes ne peuvent qu’être encouragés par l’élection de Raïssi.

Un président violent, qui est le soutien inconditionnel de tous les ennemis d’Israël.

Israël est aujourd’hui le seul pays ouvertement en guerre contre l’Iran de Raïssi pour se protéger ,bien sur, mais pour protéger aussi tout le monde occidental.