Qui dirige la Syrie aujourd’hui

Qui dirige la Syrie aujourd’hui ? Erdogan a voulut jouer au grand calife successeur de Mustafa Kemal Ataturk.

Comme je l’avais prévu au premier jour de l’offensive turque contre les kurdes, Erdogan n’avait que quelques jours pour gagner cette guerre.

Au bout de 3 jours, il a du s’arrêter avec la pression des américains et leur menaces économiques et des russes avec d’autres menaces plus sévères.

Le retrait américain de Trump

A première vue, la décision de Trump semble révoltante, car les Kurdes ont été les principaux, ou même les seuls alliés des occidentaux contre Daesh.

Il faut évaluer la situation sur le terrain. Les russes comme les américains ont un millier d’hommes chacun.

Trump est élu et déjà en campagne pour les prochaines élections avec une opposition qui ne cherche qu’a le destituer.

Chaque mort américain serait directement amputé à son image et dans tous les cas de figure, il était sur de perdre.

Poutine, maitre de la Syrie

Poutine est un dictateur « élu ». La mort de ses soldats ne peut que le rendre plus fort. Et n’ayant de compte à ne rendre à personne, ses arguments sont sans parades.

Erdogan, fanfaron, sur de sa victoire contre les kurdes, a d’abord accepté le cessez le feu imposé par les américains.

Ergogan clamait haut et fort que ses attaques contre les Kurdes allaient reprendre avec plus de forces après les 120 heures de trêves

Ensuite sa rencontre avec Poutine à Sochi l’a fait rentrer dans le rang sans aucune déclaration belliqueuse.

Les arguments de Poutine sont des ordres qu’Erdogan n’a pas eu le choix de refuser.

Le débat entre BHL et Zemmour

Débat entre 2 intellectuels aux arguments affutés très intéressant.

La discussion a viré sur les Kurdes et j’ai compris beaucoup de choses.

En premier, que la France comme l’Europe n’existent plus sur le plan international et n’ont plus aucun influence.

Ensuite que BHL, homme de Gauche, est rempli d’idées généreuses, avec des cases définies pour mettre les bons et les méchants.

Et que Zemmour, homme de Droite, est plus réaliste dans sa vision du monde et surtout du déclin de l’influence française dans le monde comme sur son territoire.

Qui dirige la Syrie aujourd’hui

A la lumière de ces événements, on voit que Bashar n’a fait aucune déclaration importante.

Les américains se sont repliés en Irak, pour ne pas quitter la région.

L’Iran, sous la pression de Poutine, n’a rien fait.

La France a quitté les lieux sans panaches et sans déclarations.

Poutine qui laisse les israéliens bombarder les positions iraniennes en Syrie est le seul qui maintient le fragile équilibre de cette région du monde

Téléchargez l’application “sarfatit” sur votre téléphone

Cliquez sur l’icône correspondant à votre téléphone