Que sera 2018

Que sera 2018 au Moyen-orient ?

C’est une question fondamentale pour la paix mondiale et la sécurité europeenne.

Guerre ou Paix, Guerre et Paix, ce n’est pas un roman de Léon Tolstoi. Dans ce roman fleuve il developpe une doctrine

Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire, où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Cette théorie se confirme aujourd’hui, pratiquement 100 ans après, ce serait l’option de Guerre.

Le libre arbitre, concept judaïque par essence, peut faire changer l’inéluctable, et se serait l’option de Paix.

L’option de Guerre

Tous les signes de Guerre sont au vert. Les ambitions expansionnistes de l’Iran sont évidente, avec une présence en Syrie, au Liban, a Gaza et au Yémen. La guerre de Syrie semble finir, et l’armée financée par l’Iran, le hezbollah, se sent prête a se battre contre Israel.

La Russie quitte la région pour laisser les belligérants face à face.

L’armée iranienne se positionne à 20 km de la frontière israélienne au Golan.

L’Iran surtout se veut leader de l’Islam et le conflit Chiites vs Sunnites et premier possesseur de l’arme atomique du monde arabe au moyen-orient.

Suivant la théorie mathématiques, les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

L’Égypte et surtout l’Arabie Saoudite, leader du sunnisme sont prêt a s’allier et se mettre sous la protection d’Israël contre l’ennemi commun, l’Iran.

L’option de Paix

Le libre arbitre des peuples peut changer la donne.

L’Iran, principale agent de guerre, est sujet à des émeutes de sa population, qui refuse cette option de guerre tout azimut et qui veut simplement vivre et travailler.

[vc_row][vc_column][vc_video link= »https://youtu.be/1GPDXfT7Low » rel= »no »][/vc_column][/vc_row]

Des répliques du gouvernement iranien sont limités.

Pour faire oublier cette réalité et focaliser les informations mondiales sur Israel, ils incitent le hamas a provoquer une guerre a Gaza en tirant des roquettes sur Israel. Israel ne réponds que par touches chirurgicales

Même au sein du hamas, la contestation est active, après la reconnaissance de Trump sur Jérusalem, La première semaine il y avait + de 10.000 manifestants, 2.50 la semaine d’après et seulement 900 cette semaine. Et c’est généralement des professionnels qui manifestent aujourd’hui, car ils sont rémunérés par le hamas.

Que sera 2018

Es ce que libre arbitre des peuples de la région fera changer le fatalisme de l’histoire.

Après le printemps arabe sunnite qui a été la source des principaux conflits d’aujourd’hui. Le printemps arabe chiite sera peut être source de paix dans la région.

La Perse avait autorisé la reconstruction du Temple de Jérusalem. L’Iran permettra t elle la reconstruction du Beit Hamikdash (Bith Al Makdes pour les arabes)

Nous voulons Mashiah maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.