Quand on joue avec le feu

Quand on joue avec le feu, on se brûle.

C’est ce qui risque d’arriver au hamas. comme je l’avais dit dans mon dernier blog, je n’ai aucune confiance au cessez le feu accepté par ces terroristes.

Depuis ce cessez le feu, promulgué unilatéralement par le hamas. Israël a donné sa ligne rouge, c’est l’arrêt des lancements des cerf-volants incendiaires.

Evidemment les terroristes n’ont pas respecté ce cessez le feu.

Israël continue ses frappes chirurgicales sur l’infrastructure gazaoui.

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Après une visite de Lieberman et de Netanyahou dans la région , les responsables israéliens ont annoncés que c’était eux les maîtres du jeux et ce aux israéliens de diriger les débats.

Le but du hamas, c’est de provoquer à outrance Israël pour les inciter à entrer en guerre avec eux.

La conséquence directe de cette entrée en guerre serait l’approbe de tous les états membres de l’ONU contre Israël. Le hamas en perte de vitesse dans la majorité des pays arabes, cherche par tous les moyens humains, c’est à dire un maximum de morts, de redevenir le centre de la pitié mondiale.

En cachant toute leur infrastructure militaire dans les écoles, les hôpitaux ou les lieux publics, ils espèrent en cas de riposte pouvoir apitoyer le monde avec un nombre important d’enfants morts.

Israël ne veut pas entrer dans le jeu des dirigeants du hamas et compte régler cette situation comme elle l’entend.

Israël est maître des événement et agira comme elle le décidera.

Une double action est menée envers le hamas, une action diplomatique couplé a une démonstration de force des israéliens

La balle est dans le camps des palestiniens de Gaza qui joue en ce moment une de leur dernière carte

Vivre ou mourir

Malheureusement le choix est fait depuis longtemps, le choix de la mort. Mais face à la volonté israélienne de tuer le minimum de civils de l’armée israélienne.

Israel est le seul a décider

Car Israël espère toujours un avenir paisible avec Gaza

Les seuls qui risquent leurs vies actuellement sont les seuls qui n’aspirent pas à la mort, ce sont les dirigeants palestiniens

Comme le Cheikh Yassine tué en 2001, Ismael Haniteh et Khaled Mechaal risquent de ne jamais dépenser l’immense fortune qu’ils ont amassée au dépend qu peuple gazaoui.

Israël est le seul a décider de la suite des événements.

Israël est prêt à tous les cas de figure et ne se laisseront pas imposer ni l’heure, ni le lieu, ni la façon de mener les opérations.

La situation actuelle ne peut pas durer.

Quand on joue avec le feu, on ne peut pas faire autrement que se bruler

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

2018-07-18T07:47:09+00:00juillet 18th, 2018|Categories: Guerre, Israel, Palestine|0 Comments