Procès du terrorisme

Le terroriste est mort,

Il a tué le maréchal des logis-chef Imad Ibn Ziaten, Abel Chennouf, Mohamed Legouad 3 militaires, parce qu’ils étaient militaires français.

Jonathan Sandler professeur 30 ans et ses 2 fils Gabriel, 3 ans, et Aryeh, 6 ans et Myriam Monsonégo âgée de 8 ans dans l’école Ozar Hatorah de Toulouse, parce qu’ils étaient juifs.

Il haïssait la France, Il haïssait les juifs.

Qui était le terroriste.

Ce terroriste comme tous les autres terroristes ont le même parcours. Ils sont formés par des extrémistes qui les conditionnent pour tuer.

Dans ce cas précis, l’assassin vit dans une famille ou la haine du juif est une chose qui se distille tous les jours.

Le grand frère, qui a rejeté cette famille et ses idée, confirme que la mère disait qu’on avait le droit de tuer des enfants juifs car le prophète l’avait autorisé.

L’autre frère, extrémiste ne lisait que ses livres « saints » et préconisait la guerre sainte. Il ne reconnaissait pas les lois de la république.

C’est lui qui a formé son jeune frère à l’extrémisme.

Durant le procès la mère n’a cessé de mentir pour protéger son fils et leur avocat a demandé à la cour de respecter la peine de cette mère qui a perdu un enfant comme les autres plaignant.

Un individu qui hait le France et qui hait les juifs et qui se dit innocent

Le terroriste jugé n’a éprouvé aucun remords envers les victimes. Il refuse la loi française mais accepte ses droits financiers.Il n’a pas cessé de mentir, comme sa mère

Comment peut on, humainement comparer la mère de l’assassin, aux parents des personnes lâchement assassinés.

Les limites de la démocratie

Le commanditaire des assassinats a été condamné à 20 ans de réclusion, il sera libéré dans 7 ans au plus tard.

Aucun représentant des musulmans modérés était la pour se dire contre ces assassinats et exprimer quelques regrets de la communauté.

[su_youtube_advanced url= »https://youtu.be/yYnVsX2q2w4″ rel= »no »]Latifa Ibn Ziaten[/su_youtube_advanced]

Que signifie ce jugement ?

Tous les imams extrémistes peuvent prêcher leur haine sans aucun risque judiciaire.

Imaginer pour le procès d’Eichmann. Il aurait été acquitté, car ce n’est pas lui qui a assassiné directement 6.000.000 de juifs, il a juste fondé la doctrine.

On peut mettre Ben Laden comme martyr, car il n’a personnellement tué personne.

On voit bien aujourd’hui tous les français qui ont été en Syrie, et qui veulent revenir en France en disant que eux n’avait rien fait.

Notre démocratie est entrain de tuer la France.

Heureusement le tribunal a fait appel pour refaire le procès du terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.