voter le 1er novembre

Pour qui voter le 1er novembre?

Pour qui voter le 1er novembre, c’est la question que beaucoup d’entre nous se posent aujourd’hui.

Personnellement je suis Likoud et ma voix devra se porter sur la liste de Bibi.

Mais je me pose beaucoup de questions fondamentales.

Je me refuse que cette élections soit simplement, encore une fois, Pour ou Contre Bibi.

Israel mérite beaucoup mieux que cette équation simpliste.

Que disent les sondages ?

Les israéliens ne votent pas pour un programme politique précis, mais par conviction idéologique.

Les votants doivent plutôt voter pour une amélioration de la société et non pas être conditionnés par des sondages partisans.

Les sondages donnent une égalité entre les deux groupes avec quelques fois un avantage pour Bibi.

Mauvaise nouvelle, car une nouvelle élection risque de se produire, avec un cout inutile pour la société israélienne.

Comment sortir de ce dilemme ?

Faire voter les abstentionnistes qui sont de plus en plus nombreux.

Pour Lapid, la solution passe par un vote massif des arabes pour éventuellement faire de sorte qu’un second parti atteigne les 4 sièges pour faire pencher la balance de son côté.

Pour Netanyahou, la problématique est de faire voter tous ses sympathisants, souvent désabusés par ces votes à répétition et qui croient de moins en moins en sa légitimité.

Comment récupérer l’électorat d’Ayelet Shaked, alliée aux sionistes religieux, contre l’avis de Sarah Netanyahou qui lui reproche « son alliance avec Bennett ».

Le problème des électeurs est de choisir entre un groupe soutenu par des juifs religieux, ou un groupe soutenu par des arabes.

Moi, j’ai choisi.

L’utilité des petits partis.

L’erreur de Bibi est de ne pas soutenir la candidature d’Ayelet Shaked. ses 4 sièges manquant risque de peser lourd pour créer une majorité électorale et former son gouvernement.

Il reste encore le parti de Yaron Zelika, ancien ministre de l’économie de Netanyahou dont le programme est très clair, « réduire le cout de la vie en Israel« .

Un programme fondamental pour le bien être de l’israélien moyen, avec un parti boycotté par les médias tenu par les grands groupes responsables de le vie chère.

Pour qui voter le 1er novembre?

La seule solution pour sortir vainqueur de cette élection est toute simple.

Il suffit de voter car chaque voix compte, c’est l’avenir d’Israël, notre avenir qui est en jeu.

Avec la flambée des prix et la baisse de l’Euro, le pouvoir d’achat est la principale préoccupation de beaucoup de français vivant en Israel.

Le vote des abstentionnistes fera la différence si vous le voulez pas un sixième vote.

Il ne vous reste qu’une chose à faire, VOTEZ, c’est impératif.

Marc-Elie-Gozlan

Trouvez une réponse à toutes vos questions pour la réussite de votre Alyah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.