Pour la première fois j’ai peur

J’ai défié la peur. J’ai passé ces dernières semaines de confinement avec une certaine insouciance.

Avec un certain défi envers interdits et les restrictions.

Et je pense, peut-être un pressentiment, que ce Seder de Pessah va être différent.

Il le sera obligatoirement par le fait que nos tables seront différentes de celles habituelles.

La peur de quoi, je ne sais pas.

La peur de quoi, c’est surement ça la question.

Je pense que passer ce Pessah en n’étant pas malade, c’est l’assurance de pouvoir aller beaucoup plus loin.

Pour la première fois j’ai peur d’être contaminé si près du but.

Pourquoi je devrais avoir peur

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

 

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

D’abord, je vous rassure, ce n’est pas une peur panique qui pourrait m’affaiblir

C’est une peur raisonnée, mesurée.

Une amie m’a dit qu’elle allait passer la fête avec sa mère car elles habitaient ensemble.

Et que je devrais pas passer la soirée avec ma mère, qui habite un appartement près du mien.

Je lui ai répondu que je l’avais vu tous les jours, tous les shabbatot et que le Seder ne serait pas différent.

Le seul risque est que ma mère est plus âgée, c’est le seul risque, encore faut-il que je sois positif.

Je ne vis pas avec elle, mais c’est tout comme, car je la vois tous les jours.

Ce qui n’aurait jamais dû être une question

Toute question demande réponse, et je ne sais pas si je veux donner une réponse à cette éventuelle question.

Mais c’est une question que tout le monde doit se poser et donner une réponse.

Et la réponse doit être la même pour tout le monde.

Se protéger, et surtout et avant tout protéger les gens qu’on aime.

La réponse à cette question est simple.

Pour ne pas risquer de contaminer et de tuer une personne que j’aime.

Je me sacrifie et je reste seul pour le Seder de Pessah

Ce n’est pas un jeu, ni une roulette russe.

C’est un pacte que nous avons signé avec Hachem

Je suis l’Éternel ton D.ieu qui t’ai sorti de la terre d’Égypte

Tu n’auras pas d’autres dieux en Ma présence

Tu ne prononceras pas le nom de l’Éternel ton D.ieu en vain

Souviens-toi du jour du Chabbat pour le sanctifier

Honore ton père et ta mère, (comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné,afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne.)

Tu ne tueras point. 

Rien de plus simple que d’obéir

C’est les commandements que Hachem a donnés à Moise et qui nous la transmit à son tour.

Moise qui nous a libérés de la servitude.

Définition de la servitude:  “État de dépendance totale d’une personne soumise à une autre, d’un peuple, d’une nation soumis(e) à un(e) autre.”

En Egypte nous étions soumis au Pharaon et Moise nous a délivrés de cette servitude afin que nos jours se prolongent et que nous soyons heureux dans le pays que l’Éternel, notre Dieu, nous donne.

Aujourd’hui, nous sommes tous encore en servitude.

Le coronavirus nous a montré que nous pouvons nous libérer.

Aide toi et le ciel t’aidera

Protège toi et Hachem te sauvera