Pessah 2020

Pessah 2020, le Vin comme tous les ans est mis à l’honneur, mais pour certain, il est vain d’expliquer qu’il faut boire avec modération.

Nous étions esclaves en Égypte

Il faut comprendre le sens exact du mot esclave dans l’Égypte ancienne.

Dans le film “Les 10 commandements” l’esclavage est pris dans le sens actuel du mot.

Il ne faut pas oublier que ce film a été tourné en Amérique qui s’était construit avec l’esclavage.

Les esclaves, dans l’Égypte ancienne, avaient beaucoup de droits et de devoir bien sur.

C’était souvent des prisonniers de guerre ou même des Égyptiens.

C’était une forme de réinsertion sociale, comme une prison sans barreaux.

Les esclaves aient eu des droits qui les rapprochaient des Égyptiens des classes populaires.

L’esclavage massif des Hébreux, à l’époque de Moise, qui étaient retenues prisonniers en Égypte.

Esclave voulait dire Prisonniers, donc privés de terre.

En effet, il a fallu attendre Moise, pour que les Hébreux reçoivent leur Terre Promise.

Après le don de la Thora, Ils devinrent des Juifs et la Terre Promise s’appela Israel.

L’esclavage moderne

Les Juifs perdirent la Terre d’Israël après la destruction du 2ème Temple, et partirent en Galout.

La Galout, une autre forme d’esclavage, proche de l’esclavage égyptien.

Avec un statut de Dhimmi dans le monde islamique, un « pacte de protection » discriminatoire.

Et de l’Inquisition dans le monde chrétien, avec la création des ghettos , quartier discriminatoire.

Les Juifs, sans état, sans terres, étaient “esclaves” dans tous les pays qui les accueillaient.

La Liberté retrouvée

L’an prochain à Jérusalem, le souhait que nous implorons à Pessah, est le symbole de  la Liberté retrouvée.

Depuis 1948, les Juifs ont enfin un État, une Terre, Israël.

Nous cesserons de demander “L’an prochain à Jérusalem” une fois que tout le peuple Juif sera réuni en Eretz Israel.

Seder de Pessah entier avec ses commentaires