Ou en est la France ?

Ou en est la France aujourd’hui face à l’antisémitisme et au Covid ?

Deux problèmes qui ne devraient avoir aucun lien, et pourtant tout est lié à l’antisémitisme.

Hier à Strasbourg, un livreur de Deliveroo a refusé de livrer un plat d’un restaurant israélien: “Ah, ben NON, Je ne livre pas aux Juifs”

Que va faire le PSG du Qatar, qui a fait reporter un match de coupe d’Europe parce qu’un arbitre avait appelé un joueur par la couleur de sa peau.

Le PSG , qui a Deliveroo comme sponsor devrait réagir.

Le racisme est-il plus fort que l’antisémitisme….

La France, qui a une grande population de couleur a fortement réagi face au racisme.

Mais avec une grande population musulmane, va-t-elle réagir contre l’antisémitisme.

Quelques belles paroles vont être dites, mais déjà, le nom du livreur antisémite n’a pas été donné à la presse.

Surtout pas d’amalgame, surtout ne pas désigner une catégorie importante de la population française.

L’affaire va rapidement être étouffée et l’antisémitisme va continuer son chemin sans être puni.

Et les Juifs de France vont même dire que c’était seulement un cas isolé, et vont continuer leur vie normalement.

Ils vont se ghettoïser de plus en plus, comme au bon temps de l’inquisition.

Et pourquoi ne pas, continuer à critiquer Bibi Netanyahou pour faire couleur locale.

La France et la vaccination

Le premier ministre, comme Israel, est encensé dans le monde entier pour sa gestion de la vaccination.

Il a su, dès le début de la pandémie, anticiper et prévoir que la vaccination était la seule solution pour sortir de la crise les premiers.

Comme toujours, il a su prévoir que la sortie de la crise coïnciderait avec les élections… trop fort.

La critique est aisée, mais l’art est difficile.

Roselyne Bachelot, avait en 2010, commandé 50 millions de vaccins contre la grippe H1N1 et elle avait été critiquée pour son excès de zèle.

Il était inconcevable que le gouvernement ne refasse la même erreur, ni masque, ni vaccin.

Moi je dis, Bravo Roselyne, le ridicule ne tue pas, mais la connerie tue.

Tout à l’heure, j’ai critiqué les Juifs de France face à l’antisémitisme, mais je voudrais aussi critiquer les Juifs franco-israéliens.

J’entendais tous les jours les francophones en Israel, vanter le système médical français face au système médical israélien.

Aujourd’hui, ces mêmes francophones sont très heureux qu’Israël les vaccinent, et même les plus virulent qui sont en France, rêvent de venir se faire vacciner en Israel.

Le système israélien est plus rationnel, plus économique pour la collectivité et surtout plus efficace en temps de crise.

Pour bien en profiter, il faut parler un minimum d’hébreu pour s’adapter.

Juifs de France, vous pouvez rester en France, mais vous devez absolument apprendre l’hébreu, c’est le plus beau des passeports.

Je vais reprendre une anecdote réelle d’un ministre chinois qui s’est fait traduire en phonétique chinoise “lishkav koulam” qui veut dire “tout le monde couché.”

Car si un avion était détourné, seul Tsahal viendrait le délivrer, et devait comprendre “lishkav koulam” pour ne pas mourir.

Tsarih lilmod Ivrit, ze hachouv méod