Ou en est la France avec l’islam

Les musulmans considèrent la France comme un pays en voie d’être conquis.

Ce n’est pas seulement les musulmans de France, mais aussi ceux de Palestine

Israel a fait évacuer le 22 mars l’institut français de Jérusalem-Est afin d’y annuler un événement non autorisé par la sécurité israélienne.

La France s’est plainte par son ministre des affaires étrangères “La France entend maintenir et développer les relations denses et anciennes qu’elle entretient avec la société civile palestinienne”.

La manifestation était organisée avec une association de femmes de Jérusalem, qu’Israël accuse d’être “sponsorisée ou financée par l’Autorité palestinienne, sans autorisation.

Récemment, un Français employé par le consulat de France à Jérusalem a été soupçonné de trafic d’armes avec des organisations palestiniennes.

Le français a été accusé d’avoir utilisé un véhicule diplomatique pour faire passer des armes entre des Palestiniens dans la bande de Gaza et la Cisjordanie.

Hier la France a refusé de reconnaitre la souveraineté d’Israël sur les hauteurs du Golan.

La France vote systématiquement contre Israel à toutes les résolutions votés à l’ONU comme à l’UNESCO. En étant hypocritement capable de s’excuser après.

Un an après la mort de Mireille Knoll par son voisin au cri de Allah Akbar, Les enquêteurs n’écartent pas la piste d’une vengeance personnelle, doublée d’une “éventuelle” animosité antisémite. En effet l’assassin a éventuellement crié Allah akbar

Quant à Sarah Halimi, tuée en 2017 toujours aux cris de Allah Akbar,

Une nouvelle contre-expertise pratiquée sur l’homme soupçonné du meurtre de Sarah Halimi,  conclut à “l’abolition du discernement” du suspect au moment des faits, compromettant la perspective d’un procès.

L’assassinat de juifs en plein Paris aux cris sanguinaires de Allah Akbar, ne sont pas des actes antisémites, la France protège les assassins.

Je ne veux pas alourdir mes propos avec les tags nazis sur les tombes juives de beaucoup de cimetières français  ou seulement des groupuscules d’extrêmes droites risquent d’être inquiétés. Tant que ce n’est pas des musulmans, il peut y avoir condamnation.

La France  ne veut pas lier antisémitisme et antisionisme

La France veut laisser une porte de sortie à l’antisémitisme musulman en la différenciant de l’antisionisme.

C’est les liens de la France avec l’islam

C’est plus politiquement correct et veux ménager ses futurs concitoyens majoritaires et électeurs en puissance.

Dans 20 ans, suivant las prévisions la majorité de la France sera musulmane, et ces événements marginaux d’aujourd’hui, risquent de devenir le quotidien de demain.

Quel sera la place des juifs dans 20 ans, la place de nos enfants et de nos petits enfants.

Pour nous, juifs de France, c’est une donnée fondamentale que nous devons prendre en considération dès maintenant

 

2019-03-25T09:46:48+00:00mars 25th, 2019|Categories: alyah Réalité, France, islam|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :