Opération Bouclier du Nord

Depuis hier matin, l’armée israélienne a déclenché une opération contre les tunnels du Hezbollah à la frontière libanaise, près de la Ville de Metula.

Depuis plusieurs jours, des échanges verbaux entre le terroriste Nasrallah, caché dans son bunker, et Bibi Netanyahou était très virulent.

La rencontre entre Bibi et Pompéo, hier à Bruxelles, laissait présager une opération importante imminente.

La récente attaque contre des bases iraniennes en Syrie et la destruction du quartier général des Gardiens de la Révolution iranienne ainsi que la destruction des installations de communication, des dépôts d’armes et de munitions attenants aux affairements de ce QG .

Tous ces évènements planifié la même semaine étaient le signe annonciateur de l’opération Bouclier du Nord.

En feuilletant la presse libanaise francophone, j’ai pu imaginer leurs prévisions. Voici quelques extraits 

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

« Ce qui inquiète plus particulièrement Netanyahu et son commandement militaire, c’est la présence de troupes spéciales du Hezbollah bénéficiant du soutien de l’Iran pour reconquérir le Golan. Après le retour de la souveraineté du gouvernement syrien au sud du pays, il semble que la reconquête des hauteurs du Golan occupé soit sur le point de se concrétiser suite à la défaite des groupes armés soutenus par Israël et les États-Unis »

« Quand on voit comment le mouvement du Hamas, dont les armes et le savoir-faire sont inférieurs au Hezbollah et qui est limité à la bande de Gaza, a réussi à lancer 460 roquettes en espace de deux jours sur les villes et les quartiers israéliens voisins de Gaza, tels que Sdérot, Ashkelon et Ashdod, que se passerait-il si le Hezbollah ciblait avec ses missiles des villes comme Jaffa, Haïfa et Tel-Aviv ? »

Le régime de Tel-Aviv a annoncé que son armée avait commencé l’opération « Bouclier du Nord » pour démanteler de supposés « tunnels du Hezbollah libanais » dans les territoires palestiniens occupés frontaliers avec le Liban. En effet, le projet de l’opération « Bouclier du Nord » a été lancé par Israël après l’échec de son armée lors de sa récente opération dans la bande de Gaza.

Les habitants de la région de Métoula se plaignaient souvent du bruit causé par la construction des tunnels.

Il semblerait que l’armée a attendu la finition des-dits tunnels, car pendant ce temps la région était naturellement calme car le hezbollah ne devait pas éveiller des soupçons, pour pouvoir  détruire ces tunnels “supposés” une fois qu’ils seraient finis.

L’heure est arrivée et cette opération devaient être programmé depuis un certain temps.

Il est déplorable d’entendre les opposants de Netanyahou insinuer que c’est pour se protéger de certaines accusations qu’il aurait déclenché l’opération Bouclier du Nord.

Que D.ieu protège nos soldats et la terre d’Israël

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

 

2018-12-05T05:57:50+00:00décembre 5th, 2018|Categories: Guerre, hezbollah, Israel, Liban|0 Comments