Notre Dame de Paris, la France touchée dans son cœur

Notre Dame de Paris, c’est Quasimodo joué par Anthony Quinn, que j’ai vu plusieurs fois.

Notre Dame de Paris, une comédie musicale que j’ai vue au Palais des Congrès et que j’ai chantée.

Notre Dame de Paris c’est Paris, c’est la cour des miracles, c’est Lutèce.

“Fluctuat nec mergitur”  Il est battu par les flots, mais ne sombre pas

Notre Dame de Paris est un monument que j’ai croisé des milliers de fois à pied ou en voiture.

Notre Dame de Paris, monument que j’ai visité plusieurs fois et je crois même que c’est le premier monument français que j’ai visité, je me souviens avoir monté les marches en colimaçon pour rejoindre le toit et avoir une vue exceptionnelle de Paris et de la Seine.

Notre Dame de Paris, la France touchée dans son cœur

La France, fille ainée de l’Église, a été touchée dans son cœur,

Notre Dame de Paris est le monument symbole de la France, comme la Toue Eiffel est le symbole de Paris.

Notre Dame de Paris est au delà du symbole physique de la France c’est le symbole religieux de la France.

Notre Dame de Paris, le symbole chrétien de la France,

Le gigantesque incendie  va-t-il rallumer la flamme catholique du peuple français.

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Notre Dame de Paris et les Juifs

Dans la symbolique médiévale la présence des juifs est très importante.

Pendant la construction de la cathédrale, il y avait une présence juive très importante dans Paris et concentrée sur l’Ile de la Cité.

La rue de la Juiverie a été incorporée dans l’actuelle rue de la cité et plusieurs cimetières juifs existaient aux alentours.

Dans toutes les cathédrales françaises, les Juifs sont représentés par la “Synagogue”, représentée par une femme, la tête baissée et les yeux bandés, car elle n’a pas su voir la Vérité.

Sur la façade principale de la Cathédrale, de par et d’autre du portail d’entrée, nous pouvons voir 2 statues.

La niche de droite abrite La Synagogue vaincue, les yeux bandés d’un serpent, le sceptre brisé et la couronne foulée aux pieds, tandis que la niche de Gauche représente L’Eglise triomphante, la tête haute regardant droit devant.

L’autre présence des Juifs est représentée au dessus du portail Saint-Anne, ou des sculptures représentent le mariage de la mère de la Vierge.

Le sculpteur a pris des juifs comme modèle, comme les premiers chrétiens, Les hommes représentés portent la longue robe et le chapeau pointu qui caractérisaient les juifs du Moyen-Age.

La partie gauche illustre le mariage d’Anne et de Joachim. Au centre, le rabbin, enveloppé dans son châle de prière, tient les fiancés par la main. Tout contribue à recréer l’atmosphère d’une synagogue parisienne. L’artiste a minutieusement sculpté les petites arches, la lampe perpétuelle et les nombreux livres entassés si caractéristique de la vie juive. Anne et Joachim portent leurs offrandes à la synagogue. Sur l’autel, un rouleau de la Torah. L’extrémité de la frise représente deux juifs discutant. Ces personnages de pierre nous transmettent les images d’un judaïsme lointain.

Dans des fouilles autour de Notre Dame, ont été trouvé La Synagogue vaincue, vingt et une têtes (sur vingt-huit) des rois de Juda et d’Israël.

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

 

 

 

2019-04-16T07:10:38+00:00avril 16th, 2019|Categories: France, Religion|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :