Naftali Bennett, Premier ministre

Naftali Bennett, Premier ministre d’Israël va commencer son mandat après le règne de Benjamin Netanyahou.

Avec seulement 60 voix pour contre 59 contre et une abstention, ce sera une nouvelle majorité minimale.

Peu d’israéliens auraient pu l’imaginer. Avec 6 mandats, son rôle aurait dû être minime.

Quels sont les électeurs de Naftali Bennett

La majorité des ces électeurs sont des partisans de Netanyahou qui voulaient inclure Naftali Bennett dans son gouvernement.

Son alliance avec Bibi était la condition de l’obtention de ses voix électorales.

Mais son alliance avec Yair Lapid a été considérée comme une traitrise, un parjure à la parole donnée.

Mais avec seulement 6 mandats, il a eu l’intelligence politique de devenir premier ministre d’Israël.

C’est déjà la preuve qu’il est un vrai politicien avec tous les défauts que cela inclut.

Il faut laisser sa chance au produit

Naftali Bennett a été élu régulièrement suivant les règles électorale israélienne 13ème premier ministre d’Israël.

Son gouvernement de coalition est formé de 8 partis politiques différents.

Avec seulement 60 mandats, sa gouvernance va être très difficile et il devra faire preuve de beaucoup de qualités pour réussir.

Son gouvernement, traité de gauchiste, est un gouvernement avec des ministres plus à Droite que le précédent avec une pointe de social.

Malgré les apparences, le principal allié de Naftali Bennett sera le Likoud et Benjamin Netanyahou avec ses 30 voix.

Beatslaha pour le nouveau Premier Ministre et pour l’état d’Israël.

C’est un événement historique

Depuis 2 ans qu’Israël est sans gouvernement, ce nouveau gouvernement est historique et à plusieurs niveaux.

C’est un changement d’époque dans la vie israélienne.

La défaite de Benjamin Netanyahou après 12 années de règne est un tournant dans la vie de tous les israéliens.

Depuis près de 30 mois, la société était divisée et 4 élections ont été nécessaires pour arriver à ce nouveau gouvernement.

Le premier et principal travail de Naftali sera de réunifier le peuple d’Israël.

Surtout de se réconcilier avec les religieux qui se sont sentis trahis par Naftali Bennett.

Le nouveau gouvernement

Parmi les ténors de ce nouveau gouvernement, beaucoup sont des transfuges du Likoud ou des anciens ministres de Netanyahou.

Naftali Bennett, ministre des affaires religieuses ,ministre de l’économie, ministre de la diaspora, ministre de l’éducation avant de devenir Premier Ministre

Yair Lapid, a été ministre des finances en mars 2013

Benny Gantz, dernier ministre de la défense, qui a repris ce poste.

Ayelet Shaked, ministre de la Justice de 2015 à 2019, qui est maintenant Ministre de l’Intérieur

Avigdor Lieberman, ministre de la défense de 2016 à 2018, est aujourd’hui Ministre des Finances

Gideon Saar, Ministre de l’Education de 2009 à 2013 puis Ministre de l’Interieur de 2013 à 2014 est ministre de la justice.

Zeev Elkin, Ministre de l’environnement, Ministre de l’enseignement supérieur, Ministre des Affaires de Jérusalem et Ministre des relations entre le gouvernement et la Knesset est aujourd’hui Ministre des constructions.

Ce gouvernement des déçus de Netanyahou n’est absolument pas un gouvernement de Gauche, malgré quelques ministres de Gauche

Omer Bar-Lev (Avoda) Ministre de la Sécurité Intérieure

Merav Michaeli (Avoda) Ministre des transports

Nitzan Horowitz (Meretz) Ministre de la santé

Tamar Zandberg (Meretz) Ministre de la Protection de l’environnement

Essaoui Frej (Meretz) Ministre de la Coopération régionale.

Gouvernement composé de 28 Ministres, 23 ministres de Droite ou de Centre Droit contre 5 ministres de Gauche.