Montée nationaliste en Europe

Montée nationaliste en Europe

Les dernières élections européennes ont montrées la volonté nationaliste de la plupart des pays européens.

Cette émergence du nationalisme est une conséquence naturelle d’un pays envahi qui cherche à reprendre sa liberté.

Les premiers mouvements nationalistes

Ce sont les pays arabes qui les premiers ont revendiqués leur nationalisme des le début du siècle dernier.

Tous les pays Algérie, Tunisie, Maroc, Libye, Égypte, Jordanie, Liban, Irak, l’Arabie Saoudite comme les Émirats, pour ne citer que les principaux ont réclamés leur indépendance.

Principalement contre les Français , les Anglais, les Italiens, les Belges qui avaient colonisés ces pays, les nationalistes de ces pays ont renvoyés les puissances occupantes.

Les accords Sykes-Picot  avaient partagés tout le Moyen-Orient, dont l’ancien empire ottoman, qui étaient sous protectorat anglais en plusieurs états dont Israël.

Sir Mark Sykes, et François Georges-Picot, étaient 2 diplomates Français et Anglais qui ont donnés leur nom à cet accord.

 Le gouvernement de sa Majesté et ses alliés n’ont pas abandonné leur politique qui consiste à apporter leur concours le plus entier à tous les mouvements qui luttent pour la libération des Nations opprimées. En vertu de ce principe, ils sont plus que jamais résolus à soutenir les peuples arabes dans leur effort pour instaurer un Monde arabe dans lequel la loi remplacera l’arbitraire ottoman et où l’unité prévaudra sur les rivalités artificiellement provoquées par les intrigues des administrations turques.

Le gouvernement de Sa Majesté confirme ses promesses antérieures concernant la libération des peuples arabes.

Que reste-t-il de ce nationalisme arabe

Les accords de partages ont été signés en 1917, en pleine guerre mondiale, après la défaite des ottomans, alliés des allemands.

Ils ont été signés dans l’urgence sans concertation des principaux intéressés.

Nous payons le prix aujourd’hui du manque de concertation des pays concernés.

Tous ces pays ont éclatés et, ou sont en guerre.

Israel le premier, qui est en guerre depuis sa création en 1948.

L’Irak, La Libye et la Syrie ont beaucoup de mal pour se relever de leurs cendres.

Le printemps arabes a ébranlé beaucoup de pays.

Quel sont les conséquences

La majorité de ces pays vivent une situation inverse, leurs populations retournent dans leurs anciens pays colonisateurs.

Avec une volonté de non-retour, ces anciens colons reviennent avec la confiance et leur volonté flagrante de profiter eux aussi du gâteau.

Malheureusement pour tout le monde, les conditions ne sont plus les mêmes.

Les anciens colonisateurs ont perdus leurs capacités financières.

Les nouveaux colonisateurs viennent avec leur religion et ne veulent plus se soumettre au diktat de leurs anciens dirigeants.

Les nouveaux colonisés sont prêts à se soumettre pour ne plus reprendre les armes.

Un nouveau nationalisme inverse est entrain de se produire, c’est aujourd’hui aux anciens colons devenus nouveaux colonisés de se rebeller.

La bataille est perdue d’avance, aujourd’hui le politiquement correct de notre civilisation va nous empêcher de reprendre nos territoires.

Nos dirigeants sont prêts à capituler plutôt que de se faire traiter d’islamophobes.

Ne dirigeants ne pourront jamais renvoyer les algériens chez eux, pourtant les algériens n’ont pas hésité pour les renvoyer

L’Histoire se répète,  déjà l’Iran, les Aryens d’Orient veulent signer un pacte de non agression avec ses voisins.

Munich est de retour

 

 

2019-06-05T05:31:30+00:00 mai 28th, 2019|Categories: Arabie Saoudite, Egypte, Europe, France, histoire, islam, Israel, Liban, ONU, Palestine, Politique, Religion, Syrie|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :