Mon sionisme s’est révélé il y a 54 ans

Mon sionisme s’est révélé il y a 54 ans pendant la guerre des 6 jours en juin 1967.

Je suis né à Tunis en 1953 et j’ai des souvenirs d’avoir été au “keteb” mais sans la conscience exacte de mon judaïsme.

A 8 ans, en 1961, j’étais un “réfugié” tunisien car j’ai du quitter précipitamment la Tunisie avec mes parents.

J’avais surtout l’impression de rentrer chez moi, en France, car j’étais complètement de culture et de langue française.

J’habitais Paris, Boulevard Saint-Michel, et j’ai pour la première fois été confronté au racisme.

Un racisme plutôt anti arabe, j’étais tunisien, mais rien sur ma judaïcité.

Je n’avais aucune notion d’antisémitisme.

Certains jeunes peuvent ne pas me croire, mais à cette époque la France aimait Israel et l’antisémitisme était pratiquement inexistant.

La grande majorité des juifs français étaient des ashkénazes, survivants de la Shoah, et étaient complètement transparents comme juifs.

J’ai ensuite été “déplacé” à Sarcelles et je me suis naturellement intégré à la communauté juive de cette ville nouvelle.

En juin 1966, j’ai fait ma Bar-mitzvah, mais sans conviction vraiment religieuse, plutôt par tradition et comme tous mes copains de l’époque.

Mes copains du lycée, comme ceux de la Synagogue ou des E.I, étaient juifs.

Imaginez une France sans arabes ni africains, ni Téléphone, ni Wifi, ni Internet, j’ai l’impression d’avoir vécu sur une autre planète.

On ne parlait jamais d’Israël dans les infos.

Israel n’était pour moi qu’un rêve éveillé rempli de kibboutz et de Bisounours.

Mes parents avaient fait leur premier voyage en 1964 et me racontaient de belles histoires.

Mais mon sionisme ne s’était pas encore révélé.

Mon sionisme c’est quoi?

Mon sionisme, c’est avant tout un amour irrationnel de la Terre d’Israël, cette osmose parfaite entre Moi et Sion.

Mais je n’en avait pas encore pleinement conscience, car aucune image ni infos arrivaient à mes oreilles.

En Juin 66 j’avais 13 ans et en Juin 67 j’avais 14 ans et j’étais devenu un Homme depuis ma Bar-mitzvah.

A la télévision, une seule chaine en Noir et Blanc, on parlait d’Israël tous les jours.

D’abord ce sentiment de peur, car des millions d’arabes criaient et voulaient égorger tous les juifs et détruire Israël.

Dans tous les pays arabes, comme en Tunisie, il y avait des émeutes contre les juifs

Et j’ai commencé à prendre vraiment conscience de mon judaïsme.

Naissance de mon sionisme.

Et en 6 jours, Israël est devenu le plus beau et le plus fort pays du Monde.

Israel a rempli mes jours et mes nuits et j’ai pris conscience de mon sionisme.

Ces sentiments ont été amplifiés par l’attitude de la France.

La France qui aimait ce petit pays de Juifs qui avait besoin de la technologie militaire française avec ses Mirages.

Ces Mirages qui avaient gagné la bataille du Ciel contre tous les pays arabes.

Le discours du Général de Gaulle, contre ce pays juif “sur de lui et dominateur”, et qui a décrété un embargo général contre Israel.

Comme le BDS qui ne veut rien acheter comme produits venant d’Israël, la France ne voulait plus rien vendre à Israel.

Et les premiers signes d’antisémitisme sont apparus.

Ma France qui aimait Israel et ses juifs, soudain n’aimait plus Israël ni ses Juifs.

En 1967, j’ai pris conscience de mon judaïsme et de mon sionisme.

En 2014, j’ai réalisé mon rêve et je suis devenu israélien.

Depuis cette date, je ne suis plus retourné en France.

Je dois retourner à Paris le mois prochain pour voir mes enfants et petits enfants que je n’ai pas vu depuis 2 ans.

J’ai peur de ne plus reconnaitre cette France que j’ai aimée.