Mon mariage avec Tichri

Je me marie avec Hachem ou la symbolique des fêtes de Tichri avec le mariage.

Roch Hachana, a enseigné le Baal Chem Tov, est un jeu de cache-cache. D.ieu se cache et nous cherchons.

La vie d’une jeune personne est un immense jeu ou chaque jeune cherche son âme sœur, ou chaque Hatan cherche sa Kala.

la mystique juive indique que D.ieu désirait le mariage.

Le mariage nécessite l’existence de quelqu’un d’autre que vous avec lequel vous allez partager votre vie, une union entre le mari et la femme.

D.ieu choisit au Sinaï l’humanité comme épousée.

Selon la Kabbale, la période des fêtes de Tichri constitue l’expérience annuelle du mariage cosmique entre D.ieu et l’humanité.

La rencontre

Le mois hébreu d’Elloul précède les fêtes de Tichri.

Pendant cette période «nous ouvrons notre coeur à D.ieu».

Cette période nous donne l’occasion de faire connaissance avec D.ieu.

La demande

«Durant la nuit de Roch Hachanah, écrit-il, la conscience animant l’univers devient fragile et faible» Ari Zal

Toute existence a vu le jour en vue de ce mariage.

Si nous Le refusons, alors tout aura été créé en vain. L’univers tout entier attend notre décision.

L’engagement

Pendant Roch Hachana, nous écoutons le son du Shoffar. Un Oui qui viens du coeur.

Le son du Shoffar exprime l’aspiration de l’homme à s’engager avec Hachem.

Le mariage

Yom Kippour est le jour du Mariage.

«un moment d’unicité» au cours duquel le fiancé et la fiancée forgent un lien pour l’éternité.

Dans la tradition juive, le fiancé et la fiancée jeûnent le jour de leur mariage.

Le jour où nous nous unissons à D.ieu, nous nous abstenons également de boire et de manger.

Le jour du mariage, toutes les fautes des mariés sont pardonnées. C’est la raison pour laquelle Yom Kippour est appelé «le Jour du Pardon».

La cérémonie du mariage culmine lorsque les mariés pénètrent dans un lieu fermé pour passer quelques moments seuls.

Yom Kippour culmine avec la prière de Néilah , au moment où le soleil se couche, les portes des cieux se referment, nous gardant à l’intérieur.

Durant la prière de la Néilah, chaque âme est seule avec D.ieu.

La célébration du Mariage

Viennent alors les sheva brahot, 7 jours de bénédiction.

Vient alors Souccot qui dure 7 jours, 7 jours de joies festives et extatiques, célébrant l’union entre D.ieu et Son Peuple.

L’Union

La fete se termine et les mariés vont désormais mêler leurs vies comme mari et femme, construire leur intimité.

Chemini Atsérét et Sim’hat Torah, décrits dans la Kabbale comme «le moment d’intimité avec le Divin».

Durant ces deux jours chargés, la joie atteint son apogée,

Lorsque Hachem et Son peuple se présentent formant un tout indissoluble. Une graine divine est plantée dans le cœur de chacun.

C’est le moment de demander la pluie dans nos prières. Qu’est-ce que la pluie ?

Au milieu de l’intimité entre le ciel et la terre, des gouttes venues du ciel sont absorbées, fertilisées et nourries par la terre nourricière

Qui, à son tour, donnera naissance à des enfants botaniques.

Retour à la vie

Maintenant le mariage consiste à se soucier l’un de l’autre et à se donner des preuves de confiance et de loyauté,

Le Mariage au quotidien