Merkel met la pression contre Israel

Angela Merkel demande aux pays de l’Union Européenne de na pas déplacer leur ambassade à Jérusalem.

La Chancelière allemande Angela Merkel a  mené une campagne visant à empêcher les pays d’Europe centrale et orientale de déplacer leurs capitales à Jérusalem afin de préserver l’accord nucléaire iranien.

Le directeur fondateur de la Coalition européenne pour Israël à Bruxelles, Tomas Sandell a déclaré dans un reportage du Jerusalem Post en novembre que Merkel avait appelé le président roumain Klaus Iohannis pour le convaincre de ne pas déplacer l’ambassade de son pays à Jérusalem.

Le directeur fondateur de la Coalition européenne pour Israël à Bruxelles, Tomas Sandell a annoncé jeudi dans un message vidéo que la chancelière allemande Angela Merkel avait mené une campagne visant à empêcher les pays d’Europe centrale et orientale de déplacer leurs capitales à Jérusalem afin de préserver l’accord nucléaire iranien.

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

“Ce que nous avons découvert, ce que j’ai entendu depuis un certain temps déjà, provient de pays d’Europe centrale et orientale susceptibles de déplacer leur ambassade à Jérusalem. C’est ce qui est naturel pour eux. Ce qu’ils ont à faire, c’est qu’ils ont reçu des appels de Berlin, de la chancelière Angela Merkel. Fondamentalement, cela ne peut se produire en aucune circonstance, C’est quelque chose d’inédit. Ce n’est pas l’Allemagne que nous connaissions. Ce n’est même pas Angela Merkel que nous connaissions lorsqu’elle a été élue”

Les initiatives anti-israéliennes de Merkel avaient trait à l’accord sur le nucléaire iranien, qui “a été très largement soutenu par l’Allemagne.”

Angela Merkel contrarié que l’Allemagne n’a pas pu empêcher le marquage des marchandises israéliennes des territoires contestés. L’Allemagne a mis en œuvre “cette mesure contre-productive” pour punir les marchandises israéliennes

Angela Merkel et l’UE ont distingué les produits israéliens issus des Territoires pour pénaliser l’État juif avec un système d’étiquetage spécial.

La politique de Merkel est “une grande préoccupation pour ceux qui soutiennent le peuple juif et l’État d’Israël”

Empêtré par les 2.5 millions de migrants qu’elle a accepté, sa politique anti israélienne est surement dictée par un besoin de ne pas contrarier ses nouveaux invités.

A moins que son antisémitisme soit revenu au galop

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

2018-12-05T19:07:35+00:00décembre 5th, 2018|Categories: Antisémitisme, Europe|0 Comments