Mennel fille cachée de Plenel

ce n’est pas une rime, ni un jeu de mot facile, Menel fille cachée de Plenel et la triste réalité de notre actualité.

Mennel qui a fait hurler la France pour sa participation dans « The Voice » pour ses amitiés palestiniennes .

Menel fille cachée de Plenel à trouvé en son père spirituel, une aide et une compréhension sans faille.

Je vais simplement reprendre quelques extraits de son article dans Libération en commencant deja par son titre

Victime d’une polémique sur les réseaux sociaux lui prêtant des sympathies islamistes, la chanteuse a quitté l’émission «The Voice». Quand l’instrumentalisation d’une erreur de jeunesse aboutit à l’écrasement public d’une jeune femme.

Mennel une française ordinaire, victime d’une polémique. Pour lui, l’amitié avec l’extrémisme palestinien est l’opinion de la France moyenne, comme a son époque, en tant que français moyen, il avait approuvé le massacre des athlètes juifs de Munich. L’assassinat de juifs par les palestiniens aujourd’hui, comme l’assassinat de juifs par les palestiniens en 1972 sont des actions excusable d’une France ordinaire. Comme l’assassinat des juifs pendant la Shoah étaient des propos ordinaire de la France occupée.

Edwy Plenel, se donne un blanc seing pour ces propos et sa position de son époque de « sa France ordinaire »

Mennel n’est plus une gamine française interprétant en arabe la chanson d’un chanteur juif, superbe symbole. Non, elle est désormais un agent de l’ennemi. Elle est le mal au visage d’ange. Elle est le paravent de l’islamisme, ce mot fourre-tout qui autorise la confusion entre un tweet imbécile et une complicité criminelle. Voilà comment certains pourfendeurs du complotisme sont eux-mêmes devenus des complotistes.

C’est connue , la meilleur attaque c’est la défense, ce sont les complotistes qui sont devenus eux-mêmes des complotistes.

L’extrême droite se félicitera d’avoir fait reculer une musulmane. Les laïcards se gausseront d’avoir triomphé d’une femme voilée. Les intégristes dans les quartiers et sur Internet n’auront plus qu’à poursuivre leur travail mortifère, en répétant à chaque jeune qu’ils croiseront : «Mennel c’est ta sœur, Mennel c’est toi, Mennel c’est nous.» Car l’identification est irrésistible. Le symbole est déjà là, prêt à l’usage : Mennel, c’est une partie de la jeunesse de France à qui l’on refuse sa part de la France.

Il désignent ceux qui risquent de se retourner contre lui, l’extrême droite, les laicards en oubliant naturellement les juifs (trop dangereux) et identifie ses défenseurs, « les intégristes des quartiers et Internet avec un slogan

«Mennel c’est ta sœur, Mennel c’est toi, Mennel c’est nous.»

«Plenel c’est ton frère, Plenel c’est toi, Plenel c’est nous.»

Victoire de la France ordinaire

Le Président de la République Emmanuel Macron a demandé de se faire interviewer par le journaliste intègre de la France ordinaire Edwin Plenel

Vive la République, Vive la France ordinaire

Aricle paru dans Libération du 9 fevrier 2018  http://www.liberation.fr/debats/2018/02/09/mennel-une-francaise-ordinaire_1628661

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.