L’Europe et le Plan de Paix

L’Europe et le Plan de Paix, c’est comme l’ONU ce machin chose qui ne veut plus rien dire.

Elle a changé de ministre des affaires étrangères.

Après Frédérica Mogherini, connu pour son antisionisme a été remplacée.

Qui mieux que Josep Borrell du Parti socialiste ouvrier espagnol, encore plus antisioniste que Frederica.

Avec ces gauchistes, la position de l’Europe est claire et conforme aux desiderata de Mahmoud Abbas.

  • Retour aux frontières de 67 avec Jérusalem divisé en deux.
  • Création d’un état palestinien d’un seul tenant, souverain et viable.
  • Appelle les 2 parties, surtout Israël, a s’abstenir de toute action unilatérale contraire au droit international.

Notre ami Josep Borrell nous rappelle que conformément au droit international et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies,

L’UE ne reconnaît pas la souveraineté d’Israël sur les territoires occupés depuis 1967.

L’Europe a tout compris

En effet, envahi par des hordes de migrants musulmans, l’Europe a perdu ses valeurs chrétiennes ou même laïque.

La soumission à l’Islam est tellement évidente que rien ne peut nous étonner.

Son obsession à ne pas entrer en guerre va l’autodétruire de l’intérieur.

La Paix au prix de la soumission.

L’Histoire jugera les erreurs commises par tous les dirigeants européens.

Imbus de leur gloire passée, ils ont accepté une main d’œuvre qu’ils pensaient corvéable à merci.

Mais cette main d’œuvre censée travailler pour payer la retraite dorée des européens prend le pouvoir.

Déjà l’age de la retraite des européen recule afin de nourrir ces migrants qui n’ont pas l’habitude de travailler.

Et surtout qui sont venus pour profiter outrageusement du système de l’Europe

L’arroseur arrosé.

Malheureusement ce n’est pas un film comique.

C’est plutôt un rêve qui se transforme peu à peu en cauchemar.

Le plus important est à venir. Le réveil sera très douloureux.

Mais comme une maladie incurable, il sera trop tard pour cette Europe, incapable de voir la vérité en face.

L’Europe et le conflit palestinien.

Il n’y a pas de problème, donc pas de solution.

L’Europe sera toujours et de plus en plus avec les palestiniens.

Même aujourd’hui en France, la situation est similaire.

Je ne veux pas reparler de l’absurdité du jugement de l’assassin de Sarah Halimi.

Je veux parler aujourd’hui de la petite Mila qui a osé blasphémer contre l’Islam.

Elle est obligée de se terrer sous protection policière, tandis que ceux qui l’on menacé de mort ou de viol ne sont pas inquiétés.

Juifs de France, soyez vigilants, ayez vos 2 yeux bien ouvert.