Les valeurs morales changent.

Les valeurs de notre société ont changé. J’ai la chance d’avoir près de 70 ans et d’avoir connu toutes les évolutions de cette société.

La valeur des choses comme la valeur humaine ont beaucoup changés et j’ai vécu cette mutation.

Les valeurs israéliennes

Israel a été créé en 1948, et en partant de rien, les israéliens se sont construits pour être ce qu’ils sont aujourd’hui.

Ils ont fait face à un espace hostile à tous les niveaux, humain, avec des arabes qui les rejetaient, et physique, avec une terre aride depuis des millénaires et un manque d’eau évident.

Les kibboutzim et le socialisme étaient la solution humaine pour réussir l’intégration de tous les juifs et physique, avec beaucoup de mains pour faire refleurir le désert et gagner les guerres.

Le mélange a bien pris et Israel a réussi à renaitre de ses cendres, l’humain était une des valeurs principales du nouveau peuple d’Israël.

Mais le socialisme israélien était incompatible avec l’économie mondiale et le Shekel subissait une inflation de plus de 200% par an.

Le socialisme a été remplacé par le Capitalisme libéral, plus en rapport avec la mondialisation de l’économie.

Les israéliens se sont pliés aux nouvelles règles et le Shekel est devenu la monnaie la plus forte du monde.

Avec une population qui a presque décuplé en 70 ans, l’eau est devenue excédentaire et nous en fournissons à nos voisins arabes.

A part quelques dits-palestiniens, le monde arabe se rapproche de plus en plus d’Israël qui devient le leader de la région.

Les valeurs économiques du pays ont complètement évolué, mais les valeurs humaines restent les mêmes.
 
Le respect des anciens, le respect du pays, le respect des institutions ainsi que toutes les valeurs familiales.
 

Les valeurs humaines en détresses.

 
Comme en Israel, les valeurs de l’après-guerre ont complètement changé partout dans le monde.
 
Après un demi siècle d’une paix relative, la guerre est redevenue le seul moyen de se faire respecter.
 
En Europe avec la guerre entre la Yougoslavie et maintenant l’Ukraine.
 
En Afrique avec le génocide au Rwanda, la guerre du Sahel contre les islamistes et aussi les guerres au Congo, au Soudan du sud comme en république Centrafricaine.
 

L’occident en décadence totale.

Le principal ennemi de l’occident, est sans conteste l’Islam, avec ses lois antidémocratiques, qui sont à contre sens des valeurs universelles de notre société européenne.

Mais avec la valeur occidentale qui ne veut stigmatiser personne, ni race, ni religion, ni même l’être humain, la perception des valeurs est complètement faussée.

Surtout ne pas stigmatiser l’islam, et en accepter toutes les dérives pour être en phase avec ses valeurs.

L’occident est en train de perdre toute sa différence humaine, toutes ses belles valeurs pour ne pas stigmatiser.

Aujourd’hui pour se faire respecter, il faut être LGBT, de couleur, mais surtout pas Juif, qui reste la seule entité diabolisée.

Le summum de l’absurde est la création des non-genrés avec une nouvelle façon d’écrire ou de conjuguer qui reste à définir.

Alors, pour prouver son existence, l’Europe s’est trouvé un autre ennemi, un ennemi généraliste qui ne pourra être combattu qu’a travers son aspect économique.

La nouvelle religion de l’occident n’est autre que l’argent et c’est la dernière valeur à laquelle elle s’accroche.

Un ennemi nommé, la Pollution.

C’est un réel problème qui va tous nous toucher, mais seul un consensus universel fera peut être avancer les choses.

Pour l’instant les intérêts économiques empêchent toute action.

Peut-être, pour certains, ne plus faire d’enfant est un choix idéaliste, mais ce n’est que dans l’imaginatif des pays développés.

Pour les moins nantis, faire des enfants est un moyen de survivre qui n’a rien à voir avec la pollution.

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.