Les français sont lobotomisés

Les français sont lobotomisés

Les français sont lobotomisés, pour tous ceux qui ne comprennent pas ce mot, ses synonymes sont “rendre bête, abrutir”.
Les informations sont filtrées comme au bon vieux temps du Général de Gaulle ,qui donnait la ligne éditoriale des journaux télévisés.
Et gare à celui qui osait prendre des initiatives

Les évènements de Mai 68

La célèbre phrase de Mai 68 était “Il est Interdit d’Interdire”
Et depuis, l’information s’est libérée, et nous avons vu fleurir les chaines de télévision comme Canal+ ,ou les radios libres.
Nous avons vécu de très belles années de liberté.Mais , depuis le “règne de Mitterrand” avec la disparition accidentelle de contradicteur comme Daniel Balavoine, Coluche ou le suicide de François de Grossouvre à l’Elysée
Ou de Pierre Beregovoy , ancien premier ministre, suicidé, la liberté fond comme neige au soleil.

Le Quai d’Orsay dicte la ligne directoriale des chaines de télévision et des journaux, avec une AFP qui oriente ses dépêches.
Les informations que nous écoutons tous les jours sont formatées par les autorités françaises.
Depuis la guerre de Kippour, la France est complètement inféodée à l’Islam et aux revendications des pays arabes.

Un journaliste sanctionné

Un journaliste sanctionné pour avoir évoqué un attentat islamiste le premier jour de l’assassinat de la préfecture.
Ce journaliste, Clément Weill-Raynal est menacé de sanctions pour avoir évoqué la piste islamiste sur les chaines publiques de France Télévision, de manière prématurée.
En effet les ordres n’étaient pas encore venus de l’AFP et la piste islamique ne doit jamais être évoquée pour ne pas déplaire à nos “protecteurs”
Clément Weill-Raynal, qui travaille au sein du groupe France Télévisions, a été convoqué par sa hiérarchie pour sa couverture de l’attaque à la préfecture de police de Paris. Quelques heures après les faits, le journaliste évoque notamment à l’antenne « l’hypothèse d’un acte motivé par l’islam radical ». Il est désormais menacé de sanctions pour avoir évoqué « de manière prématurée » la possibilité qu’il s’agisse d’un attentat.
Clément Weill-Raynal arrive parmi les premiers sur les lieux du domicile du tueur, et grâce aux informations recueillies sur le terrain, il est le premier à révéler à l’antenne que le tueur de la préfecture était «converti à l’islam .
On lui reproche un “défaut de maîtrise à l’antenne”, en particulier d’avoir trop tôt évoqué “l’hypothèse” d’un attentat terroriste d’inspiration islamiste, ce qui, pour sa direction, constituerait une “faute”. »
Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner s’était empressé de faire une déclaration qui attestait que le tueur était un adjoint administratif qui n’avait «jamais présenté de difficulté comportementale», ni «le moindre signe d’alerte».
Doit on faire confiance à la télévision, aux journaux ou même au gouvernement ?
Le seul journaliste rebelle, Eric Zemmour, se fait de plus en plus interdire de télévision car il ose dire ce qu’il ne faut pas dire.

Un islamiste a le droit de travailler au cœur du renseignement français et Zemmour n’a plus le droit de travailler à RTL parce qu’il a dit qu’il faut avoir peur des islamiste

Les français sont lobotomisés.

2019-10-11T09:00:33+00:00 octobre 10th, 2019|Categories: attentats, France|Un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :