Les ennemis d’Israël ne sont pas en sécurité

Les ennemis d’Israël ne sont pas en sécurité

J’ai écouté avec beaucoup d’intérêt l’émission “Elie sans interdit” avec l’ancien chef du Mossad Danny Yatom.

Je remercie Elie Chouraqui pour ses émissions qui sont de plus en plus intéressante et qui donnent une bonne vision et image d’Israël.

J’ai beaucoup de respect pour Danny Yatom qui un héros d’Israël et ses explications sont pleines de vérités et de bon sens.

La seule chose qui m’a un peu gêné dans son intervention, c’est son avis sur la démocratie.

Je suis d’accord avec lui sur le principe de limiter l’élection du premier ministre pour des raisons démocratiques.

Le peuple israélien participe, en tant qu’armée de conscription avec un service militaire de 3 ans est une partie prenante de la politique israélienne.

Israel n’est pas une dictature, ni une dictature militaire. Elle est capable de juger ce qui est bon pour elle.

Et ne pas nommer 3 anciens chefs d’état major pour diriger le pays est un signe de maturité et une volonté de vouloir vivre en paix.

Ce que j’ai aussi relevé c’est son affirmation que pour nos dirigeants, “les ennemis d’Israël se sont pas en sécurité, quoi qu’ils fassent Israel les détruira

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

Nommer les ennemis d’Israël.

Danny Yatom a eu  la lucidité de nommer clairement les ennemis d’Israël.

  1. Le hezbollah installé au Liban, armé par l’Iran, ils sont très nombreux bien armé et très aguerris à la frontière nord du pays.
  2.  La Syrie, qui est devenu un territoire miné par la guerre, avec encore l’Iran qui tente de s’implanter pour attaquer Israel.
  3. L’esplanade du Temple, ou les palestiniens ont décidés de rouvrir la porte de la miséricorde, interdit par Israël.
  4. Et le hamas de Gaza qui menace Israel, et qui nous tire trop souvent dessus et toujours sous l’influence de l’Iran.

Israel a encore frappé les ennemis d’Israël.

Ce week-end, Israel a encore attaqué une base iranienne en Syrie.

L’armée de l’air israélienne aurait frappé des cibles militaires près de Masyaf, dans la province de Hama en Syrie.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), la frappe a visé “une école militaire des forces du régime dans la ville de Misyaf et deux centres utilisés par des combattants iraniens dans les environs de la ville, dont un centre de développement de missiles de moyenne portée dans le village de Zaoui et un camp d’entraînement dans le village de Cheikh Ghadbane”.

Depuis 1 an, Les frappes aériennes israéliennes sur le territoire syrien ont entraîné la mort de 232 personnes et des centaines de cibles ont été détruites. Données rapporté samedi l’Observatoire syrien des droits de l’homme (SOHR).

Les ennemis d’Israël ne sont pas en sécurité

Si nos articles vous intéressent

Téléchargez l’application sarfatit sur votre téléphone

Cliquez sur l’icone correspondant à votre téléphone

 

 

 

2019-04-14T06:35:54+00:00 avril 14th, 2019|Categories: Gaza, Guerre, hezbollah, Iran, Israel, Liban|0 Comments
Selectionner votre monnaie
ILS Shekel israélien
EUR Euro
%d blogueurs aiment cette page :