Elections municipales en Israël.

Le 30 octobre 2018 auront lieu en Israël les prochaines élections municipales.

Ce sera une journée férié et tous les israéliens vont se déplacer dans leur bureau de vote afin d’élire leur édile.

Comment se déroule l’élection.

Vous devrez vous présenter dans le bureau de vote le plus proche de chez vous.

Vous allez déposer 2 bulletins de vote dans l’urne.

Une pour l’élection du Maire (Roch hair)

Une pour l’élection du conseil municipal

Pour imager mon propos, c’est comme si en France on vote pour le président de la république et pour l’assemblée nationale en même temps.

Le président pourra mener son action que s’il est majoritaire à l’assemblée nationale.

Pour la Mairie en Israël, le principe est similaire, Nous votons pour le maire et pour son conseil municipal qui va l’aider à réaliser ses réformes.

En fait, pour cette élection, vous pouvez voter pour un Maire (un vote à 2 tours) et voter pour un conseil municipal différent pour limiter les prérogatives du maire ou si vous pensez que le liste des conseillés est plus conforme à votre idéologie.

Pour nous francophone

Pour nous, ce qu’il manque le plus dans les différents conseils municipaux des principales villes d’Israël, c’est la présence de francophones.

Plus que de voter pour un Maire francophone, il est important de voter pour une liste contenant un maximum de francophone dans ses rangs.

Le conseil municipal de Netanya sera composé de 29 membres qui pourront appartenir à 1,2,3 ou 4 partis politiques différents avec un nombre de sièges proportionnels aux voix reçus.

J’habite Netanya, donc je vais vous donner un exemple sur cette liste.

Les 2 candidats qui sont les mieux placés pour les francophones sont Myriam Fireberg et Yoni Chetboun.

Le Maire sera le chef d’orchestre de son administration, mais si ses conseillés sont en majorité israéliens ou russes, rien ne changera pour nous.

Mais si il y a un maximum de conseillés francophones, nous serons bien représenté au conseil municipal et nos doléances risquent d’être écoutés.

Donc bien sur qu’il faut voter pour un Maire qui vous semble conforme à vos demandes.

Mais sachez que si son conseil municipal n’a pas de francophone bien placé nos demandes seront limitées.

La liste des conseillés est aussi importante que celle du Maire, faire un bon choix, c’est très important pour nous francophones qui ne sommes pas habitués au système israélien.

Un groupe  “ALEINU” composé de francophone, présente des candidats dans plusieurs listes de conseillers, nous devons les suivre.

Ne prenez pas cette élection à la légère, le vote est un devoir civique et maintenant que vous êtes israélien, le vote est votre façon de vous exprimer.

Il ne s’agit pas de critiquer systématiquement tout, c’est un peu la spécialité de la majorité des français, il faut s’exprimer et aller voter.

N’oubliez pas de télécharger l’application « sarfatit » ou tous les candidats auront droit à la parole.

2018-10-09T17:32:09+00:00octobre 9th, 2018|Categories: Elections, Israel, Politique|2 Comments
%d blogueurs aiment cette page :