Les arabes et le plan de paix

Le plan de paix de Trump à la qualité de faire bouger les débats sur le sujet entre juifs et arabes.

Et surtout de savoir qui veut la Paix et savoir qui peut négocier avec qui.

Même pour les élections israéliennes, le débat risque d’évoluer.

Du Pour ou Contre Bibi, les débats vont porter sur Pour ou Contre le plan de Paix.

Revenons-en aux arabes.

Les arabes de l’extérieur sont divisés en 2 clans.

Les progressifs ou réalistes qui sont conscient de la réalité du peuple autoproclamé “palestinien”

Et qui en on marre de payer les palestiniens depuis 3 générations sans fin.

Et qui sont conscient que l’age d’or du pétrole arrive à sa fin.

Ce sont généralement des pays du Golfe généralement sunnite et qui surtout qui veulent se mettre sous la protection israélienne contre l’Iran.

Et l’autre clan, avec l’Iran a leur tête.

C’est généralement des dictatures qui se servent de la haine d’Israël pour unir leur population.

L’exemple le plus frappant, c’est le nouveau président tunisien qui s’est fait élire sur cette haine.

Et sa première déclaration disait que la Tunisie était en guerre contre Israel.

N’étant pas capable de redresser son économie, Israel reste le seul sujet capable d’unir son peuple.

Les arabes de l’intérieur

Ceux la aussi sont divisés en 2 clans.

Ceux qui profitent de la guerre comme Abbas et ses proches qui s’enrichissent des aides internationales et qui n’ont aucun intérêt à faire la Paix.

Et les arabes israéliens, qui sont bien intégrés et qui n’ont aucune envie de retourner dans un gouvernement assisté sans avenir.

Il ne faut pas oublier que 30% des personnes travaillant dans les hôpitaux sont des musulmans.

Et surtout 40% des étudiants sont des arabes, car ils n’effectuent pas de services militaires.

Ces arabes, intégrés ayant des amis israéliens, ne veulent absolument pas régresser et sont fiers d’être israélien.

Les juifs aussi sont divisés

La Gauche est naturellement contre ce plan de Paix car pour eux, la seule solution est de donner tous les territoires contre la paix.

Surtout aveuglés par leur idéologie, ils ne se rendent pas compte de la non-volonté des la majorité des arabes.

Dans cette configuration, le groupe Bleu-Blanc risque d’exploser.

Le groupe arabe les a quittés et la moitié des juifs risquent aussi de partir.

Leur seul intérêt est de revenir au Pour ou Contre Bibi.

En un mot, rien n’est encore réglé.

Bref, la Paix n’est pas pour demain.