Le sionisme et les migrants aujourd’hui

Il n’existe pas de définition juridiquement reconnue du terme « migrant ». Toutefois, selon les Nations Unies, ce terme désigne « toute personne qui a résidé dans un pays étranger pendant plus d’une année, quelles que soient les causes, volontaires ou involontaires, du mouvement, et quels que soient les moyens, réguliers ou irréguliers, utilisés pour migrer »

Pendant près de 2000 ans, le” juif errant‘, a été un éternel migrant.

Obligé des migrer de pays en pays pour d’innombrables causes dont la principale est malheureusement l’antisémitisme.

Mais je ne veux en faire ni l’exégèse, ni l’apologie ce n’est pas le sujet du jour.

Depuis la destruction du second temple en 70 de notre ère, les juifs ont été chassés de la terre d’Israël qui a été renommée Palestine pour effacer son appartenance.

Et les Juifs ont été contraint de migrer de pays en pays pour ne pas disparaitre, ni par conversion, ni par assassinat.

Tous les pays, sans exception, ont accueilli puis expulsé si ce n’est tué leur population juive.

Pendant 2000 ans les Juifs ont priés tous les jours “L’an prochain à Jérusalem“.

Jérusalem, qui a comme autre non Sion, car elle est construite sur le mont Sion.

Et cette profession de foi, symbole du judaïsme ,ou la seule ville sainte est depuis 3000 ans Jérusalem, a donné naissance au sionisme qui veut simplement dire “retour à Sion”

La terre d’Israël, terre dans la bible ou coulait le lait et le miel, est devenue sans ses propriétaires une région déserte et aride.

Depuis 1948, la création de l’état des juifs en terre d’Israël, cette terre s’est repeuplée de sa population d’origine  et est redevenue la terre ou coule le lait et le miel.

Les migrants aujourd’hui

Les éternels migrants “les juifs” retournent sur leur terre et redeviennent sédentaire et prospère comme ils l’étaient à l’époque biblique, à l’époque de David et Salomon et du Grand Israel.

Et ce qui est incroyable aujourd’hui, ce n’est les juifs qui  migrent c’est le reste du monde.

La France et l’Europe, qui avaient toujours mal accueillis les migrants juifs, qui ne demandaient qu’à s’intégrer et faire prospérer les nations qui les accueillaient.

La France et l’Europe accueillent maintenant des migrants, en majorité musulman qui viennent d’Afrique et du Moyen-Orient, qui eux refusent de s’intégrer et ne veulent que profiter du système avec comme conséquence d’appauvrir leurs hôtes.

Le retour du bâton

Ces migrants que l’Europe avait colonisés et dont elle avait pillé les richesses.

Cette Europe, qui avait fait sa puissance et sa richesses sur le dos de ces populations, qui aujourd’hui la colonisent et la pillent.

Je ne veux porter aucun jugement sur cet état de fait.

La seule chose que je voudrais relever, c’est que nous, juifs, nous devons rester en dehors de ce processus qui s’apparente à un “Grand Remplacement” et retourner sur notre terre pour pouvoir être demain la grande puissance vers lequel tous ces pays vont se retourner.

Karl Lagerfeld : “On ne peut pas tuer des millions de juifs pour faire venir des millions de leurs pires ennemis après”

Comme les pays arabes du Moyen-Orient, je veux nommer, l’Égypte, la Jordanie, l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes, sont entrain de réaliser en se mettant sous la protection d’Israël.

Ceux qui se revendiquent palestiniens doivent s’effacer au profit de la paix et l’équilibre régional.

Gaza est plus grand que Monaco ou le Luxembourg et peut devenir une région prospère et très riche, au lieu de rêver à la destruction d’Israël, rêve qui est devenue de plus en plus improbable.

 

 

2019-03-03T19:41:47+00:00mars 3rd, 2019|Categories: alyah Réalité|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :