Le mythe de l’électorat russe en Israel

J’ai fait mon alyah depuis 4 ans et j’ai toujours entendu que les russes étaient unis et que c’était leur force.

J’ai une compagne russe et cette affirmation me semblait réaliste.

Avec mon travail sur mon blog, j’ai été voir les meetings des principaux candidats de ma ville ,Netanya, et j’ai pu me rendre compte de visu et avec les explications et traductions de ma compagne, la réalité de l’électorat de Netanya, qui a une très grosse communauté russe et une moins grosse communauté française.

L’état de l’électorat de ma ville

Je vais essayer de ne prendre partie pour aucun des candidats et vous donner mon ressenti, avec ma compagne nous avons pu évaluer les populations françaises, russes et israéliennes sans aucun filtre, en direct.

Je vais essayer de comprendre et vous expliquer  les 2 principales forces électorales, française et russe.

L’électorat russe à Netanya

La renommée de  l’union des russes est complètement surfaite.

Il y a une grande abstention de l’électorat russe et ceux qui votent le font , votent comme des moutons, en essayant de faire élire un russe ou un sympathisant russe. Dans tout ce que j’ai pu entendre, je pense qu’il y a autant de russe qui voterons pour Myriam Fierberg que de russe qui voteront pour Yoni Chetboun.

L’électorat français à Netanya

Ce que je remarque surtout, c’est que Yoni Chetboun a réveillé l’électorat français qui a le réputation de ne pas voter et qui pour beaucoup vont voter pour la première fois.

D’après ce que j’ai pu remarquer, les français sont partagés entre Yoni et Myriam, mais chez les russes, la proportion de vote entre ces 2 candidats semble équivalent.

La seule chose qui est amusante dans les 2 cas de figure.

Chez les russes avec qui j’ai parlé, ce sont les jeunes qui réfèrent Yoni et les vieux préfèrent Myriam.

Par contre chez les français, c’est l’inverse, c’est plutôt les vieux qui préfèrent Yoni et le jeunes Myriam.

Le phénomène peut très bien s’expliquer par la psychologie des 2 communautés, mais la c’est un autre débat.

Les conseillers généraux

Le vote du Maire est une chose très importante.

Mais le vote des conseillers généraux est aussi importante, car ce sont eux qui pourront vous aider à l’avenir.

Alors le seul conseil que je peux vous donner, voter le maire que vous pensez être le meilleur.

Mais privilégiez une liste de conseillers dont les français risquent risquent d’être élus, pour avoir le maximum de français dans le conseil municipal.

Vous êtes maintenant Israéliens, et vous devez vous comporter en Israélien responsable, je ne vous demande pas de faire l’armée, mais de consacrer quelques minutes de voter, le mardi 3 octobre.

Les conseillers généraux Aleinu

Le groupe Aleinu, présente dans ses listes beaucoup de candidats dans cette élection et souvent dans plusieurs listes concurrentes.

Vérifier bien leur présence et soyez surs que ces élus francophones feront le maximum pour vous aider

Bon vote

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.