Le Moyen-Orient de demain

Le Moyen-Orient de demain sera différent car construit par les protagonistes eux-mêmes.

Les accords Sykes-Picot, est un accord franco-anglais qui se sont partagé une partie de l’empire ottoman après sa défaite de 1917.

Comprendre les accords Sykes-Picot en cliquant sur cette ligne.

En résumé, Français et Anglais se sont partagé  cette zone d’influence riche en pétrole.

Ils ont créé des états sans tenir compte de leurs sensibilités religieuses qui avaient vocation d’être ingérable sans l’aide franco-anglaise.

Les pays devaient être en conflit permanent pour pouvoir leur fournir des armes en échange de pétrole.

“Diviser pour mieux régner” a été le socle de l’accord Sykes-Picot.

Le Moyen-Orient et ses sources de tensions

Le fondement de cette tension a été le conflit israélo-arabe, rapidement transformé en conflit israélo-palestinien que les arabes ont perdu leurs guerres.

Jusqu’en 1967 et la défaite cuisante des arabes pendant la guerre des 6 jours, les palestiniens n’existaient pas.

La “Cisjordanie” avait été occupée par la Jordanie en 1948 et personne n’a revendiqué ce territoire.

La politique systématiquement anti israélienne de la France avec le Quai d’Orsay date de cette époque.

Et la visite de Macron au Liban est la suite de cet accord, car le Liban était sous protectorat français.

N’oublions pas que Chirac avait été hébergé dans un appartement dont le propriétaire était Hariri, le président du Liban.

Les autres sources de tensions ont été le partage de l’Irak ,de la Syrie et de la Jordanie, en dépit des provinces Chiites et Sunnites.

En Irak la population chiite était dirigée par un gouvernement sunnite (Saddam Hussein)

Et en Syrie, la population sunnite était dirigée par le clan Assad, un clan Alaouite qui est une aile du mouvement chiite.

La Jordanie avait la légion arabe, qui était l’armée la plus importante pour “faire la loi ” dans la région.

Lawrence d’Arabie en était le chef.

Et bien sur l’Arabie Saoudite, gardien de l’Islam sous protectorat anglais

Le cas de l’Arabie Saoudite

Sous protectorat anglais contre les turcs, ils se sont alliés aux Etats-Unis en 1951 qui voulaient protéger l’approvisionnement en Pétrole du monde occidental.

Déjà l’Iran, pays chiite, était une menace pour l’Arabie Saoudite, pays sunnite,  détenteur des lieux saints de l’islam

Le Moyen-Orient de demain

La suprématie militaire d’Israël en serait le garant.

La fin du conflit israélo-arabe serait le premier pas de ce nouveau Moyen-Orient.

Les pays créés par l’accord Sykes-Picot, n’existent plus réellement.

L’Irak, la Syrie et le Liban n’ont plus aucune autonomie nationale.

La Turquie veut profiter du chaos régional et de la faiblesse de l’OTAN pour reconstruire son empire.

En prenant pied en Libye et provoquant la Grèce pour prendre sa part dans le pétrole de Méditerranée.

Son alliance contre nature avec la Russie et l’Iran dans le conflit syrien en est la preuve.

Et les palestiniens dans tout ça?

Corrompus par des dirigeants qui ne pensaient qu’a s’enrichir personnellement, ils perdent peu à peu le soutient arabe.

Le temps joue contre eux, mais la cupidité de ses dirigeants actuels est un frein à leur existence future.