Your search results

Le monde est fou

Posted by marc on 3 octobre 2017
| 0

Le monde est fou

A l’échelle internationale, nationale ou même individuelle, le monde est fou.

Le dernier événement majeur, je ne sais pas si je dois l’appeler carnage, tuerie ou même folie a couté la vie à 60 personnes et plus de 500 bléssés.

Las Vegas, la ville de la Vie, la ville qui ne s’arrête jamais de vivre. Aujourd’hui cette ville est morte.

Attentat aussitôt revendiqué par Daesh, tellement content de faire parler de lui surtout au dépends des américains.

Cet évènement pose beaucoup de questions.

Le port d’arme

Le port d’arme aux États-Unis est un droit constitutionnel.

Faut-il revoir cette constitution.

Aux États-Unis, il y a autant de mort par armes a feu que par accident d’automobile.

Sans restreindre le droit de conduire, la loi oblige les automobilistes à être prudent.

Limitation de vitesse, port de la ceinture, téléphone au volant sans parler des voitures de plus en plus sécurisés.

Toutes ces contraintes n’ont pas porté atteinte à la liberté individuelle, mais à la protection de l’individu.

Contre les armes à feu, les restrictions sont quasiment innexistante, tout au contraire.

A Las Vegas, par exemple,tout le monde a légalement le droit de porter une arme, sauf les gardes, par ne pas effrayer les touristes.

Qui est le plus fou ?

La ville qui donne ses directives, L’état qui autorise ou le touriste qui n’a pas conscience du danger

On se rend compte que la folie est partout.

Comment , dans un pays aussi armé, le tireur a pu tirer près de 20 minutes sans être inquiété ?

En Israel

Autre pays, a la population armée, un tueur est neutralisé qu’après quelques secondes.

Il n’y a pratiquement aucun massacre de civil à l’arme à feu.

Contrairement aux États-Unis ou le port d’arme est considéré comme un droit acquis, mais qui n’a plus de raison d’être car le pays est dit civilisé et en temps de paix depuis plusieurs siècle.

En Israel, qui est un pays en guerre depuis 70 ans, et ou le service militaire est naturel, aussi bien pour les garcons que pour les  filles.

Le port d’armes n’est pas un droit, mais un devoir.

Un terroriste est neutralisé en quelques secondes.

L’usage d’armes à feu est psychologiquement très réglementé.

Le cas du soldat Elor Eliazar esr symptomatique de la philosophie israélienne.

Doit on tirer sur un homme à terre, même si c’est un terroriste qui vient d’essayer de tuer.

Dans aucun autre pays au monde ce sujet aurait été débattu.

En Israel, ce fut un débat national très enflammé.

La vie humaine a une très grande valeur, même celle de ses ennemis.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

  • 4,13
    EUR +0,20%
    3,50
    USD +0,16%