Le Hamas, organisation terroriste.

Le Hamas classé organisation terroriste  par le gouvernement anglais.

La branche politique du Hamas a rejoint la branche armée, considérée depuis déjà plus de 20 ans comme une organisation terroriste.

L’hypocrisie générale de beaucoup de pays de différencier ces deux branches commence a s’effriter et beaucoup aujourd’hui associent ces deux espaces.

En effet, la branche armée, terroriste, n’obéit qu’aux ordres de la branche politique, alors pourquoi les différencier ?

L’Angleterre qui a quitté l’Europe, se distingue en ne faisant plus ce distinguo.

Le Hamas vu par la France.

La France, championne de l’hypocrisie et de la dhimmitude, va encore plus loin dans la soumission.

Dans les banlieues françaises, les sympathisants islamistes, généralement les jeunes, ont tendance à s’identifier avec l’entité terroriste,

Ils  le présentent tel un symbole unificateur de leur quête religieuse-identitaire.

En France, Paris comme tous les médias bien-pensants, soumis, ne considère pas le Hamas comme une organisation terroriste.

Complètement soumise, la France possède une représentation à Gaza avec un diplomate permanent. Une rareté.

Après s’être excusée auprès de l’Algérie d’avoir commis un crime contre l’humanité envers le peuple algérien, plus rien ne m’étonne de la France d’aujourd’hui.

Il faut souligner que le Hezbollah comme le Hamas sont des groupes terroristes.

Et Emmanuel Macron n’a pas hésité à rencontrer publiquement à Beyrouth les chefs du Hezbollah qui ont constamment recours à la violence, au chantage à la guerre civile et à la menace.

Quelle est la définition du terrorisme.

Est “terroriste tout individu armé s’attaquant systématiquement à des civils”, et toute organisation à laquelle cet individu est affilié et/ou pour laquelle il commet ces actes.

A partir d’hier, tout membre du Hamas, selon la loi du Royaume-Uni, ainsi que chacun de ses soutiens et sympathisants est passible de quatorze ans d’emprisonnement.

Quels sont les conséquences de la réalité anglaise.

Madame Priti Patel, qui était la cheville ouvrière de cette décision importante, a déclaré :

“Le Hamas est une organisation qui appelle à la création d’un État palestinien islamique en vertu de la charia et a appelé à plusieurs reprises à la destruction d’Israël. Il a longtemps été impliqué dans d’importantes violences terroristes”

L’Iran, le Qatar et la Turquie, soutient du Hamas, se trouvent marginalisés par la décision londonienne.

Les ex-colonies anglaises vont suivre les décisions  du royaume anglais.

Quelles sont les conséquences de cette décision.

Il n’existe aucun doute sur le fait que la décision britannique ternira l’image des soutiens et des financiers du Hamas.

Les pays arabes modérés vont se détacher du Hamas et prendre leurs distances avec les terroristes.

L’Autorité palestinienne, qui a le même discours idéologique que le Hamas, doit absolument se démarquer.

Une Palestine de la Méditerranée au Jourdain et la destruction d’Israël

Le Hamas n’abandonnera jamais son territoire dans Gaza, et personne ne va s’aventurer a sauver la cause palestinienne du Hamas.

Tous les états arabes de la région, sont, comme Israël,  contre la création d’un état palestinien, même dans les frontières de 67.

Seuls la France et quelques états européens soutiennent cette cause perdue d’avance, par soumission a l’Islam qui les a envahis.